Une mère défunte, toujours présente..

5cabb4a234eb113b94dcf9daa4fe8efc

Merci à Bruno pour ce témoignage poignant.

 

Histoire personnelle de fantôme, et de vie après la mort.
 

Cela se passe le 22 juillet 2008 , mois ou lequel il a fait bien chaud. Ma mère atteind d’un cancer généralisé et hosptalisé en soins palliatif pour ces derniers jours et décéde le 22 juillet 2008 à 02h33. Le 17 juillet 2008 date d’entrée de sa dernière hospitalisation , elle avait annoncé à sa cancérologue qu’elle partirais à cette date et au début de nuit.

Deux jours avant sa mort, elle voyait ses parents et proche disparu venir la chercher et en nous disant que cela était un soulagement pour elle et elle prendrait un nouveau départ ( peut être dû à la morphine ou à l’oxygène 8 bars) Pourtant le 21 juillet au soir elle mangeait son dernier repas en le finissant ( phénomène constaté chez des personnes agées avant la mort et ce en fin de vie)

En ce qui me concerne le 22 juillet je dormais chez mes beau parent , en pleine nuit je suis réveillé par une douleur intense dans le bras droit , ma femme déjà réveillé me dit en pleurant : « Ta mère est partie) , je reçois un appel de ma soeur qui me le confirme.

Ma femme reste froide avec un regard triste Une fois arrivé à l’hopital pour rendre hommage au corps de ma maman , je discute de ma douleur à ma soeur qui me dis qu’elle a eu exactement la même douleur. Une fois rentré de l’hopital , nous sommes revenu chez mes beau parents ou nous avions laissé mon fils de 2 ans dans son petit lit. La veille ma femme, vu qu’il faisait chaud, l’avais laissé en pyjama sans drap sur lui.

Les draps rangé dans l’armoire. Mon épouse va donc voir mon enfant dans le lit et demande a ma belle mère , pourquoi elle avait remis des draps sur lui . Ma belle mère et beau père confirme qu’il non rien mis à ce moment précis, ma femme pleure.

Pendant plusieurs semaines , je confis à mon épouse que je fais des rêves de ma maman ou elle me parle, mais ma femme reste enfermé et ne s’exprime pas Puis après avoir crevé l’abcès, elle me raconte que la nuit du décé de ma mère , juste avant l’appel téléphonique , elle a vu ma mère dans la chambre , vêtu d’un vêtement blanc , au pied du lit ( distance entre hopital et maison beau parent : 150 km environ) nous dire au revoir et faire un baisé sur le frond de mon fils. Puis elle a disparu dans une lumière pure au niveau du plafond.

Depuis ce temps , je vis entre des faits réel et rapporté par l’amour d’une maman, d’une soeur .... Pour anecdote , une heure après la mort de ma maman , le petit cousin est né , tout est vérifiable à l’état civil Voila , le récit d’un évenement qui me troublera jusqu’à la rencontre futur ( le plus tard possible) avec ma maman.

#Soso