Le fantôme de la salle de bains. Un témoignage troublant !

213

Merci à notre abonnée pour le partage de son vécu. Elle a désiré rester anonyme.

Voici son témoignage :

 

"Je suis en couple depuis un an avec mon chéri. 
C'était une relation à distance il habitait à Paris, dans un immeuble ancien qui avait était construit sur une ancienne usine de chaussons qui a explosé à cause d'un magasin de munitions. 
Il y a eu baucoup de morts.

La première fois que je suis allée chez lui, dans sa chambre et la salle de bain, je me suis de suite sentie oppressée et observée. 
Je lui en ai parlé, et il m'a dit clairement qu'il le savait et qu'ici il était habitué à son fantôme.

Il pense que c'est son grand père qui veille sur lui. Il m'a raconté plusieurs histoires assez...glauques."
 
"Comme le fait que son père et sa plus grande soeur s'étaient fait étrangler la nuit. 
L'ex petit ami de sa seconde soeur s'est fait griffé dans le dos.. 

Mais parlons de ce que j'ai pu vivre là bas!
Les premières fois, c'était des bruits de pas quand j'étais seule dans l'appartement, ou des ombres ect... 
Mais rien de fou. 
Dans la seconde chambre, c'était pire. Ma soeur était venue dormir chez lui pour un week-end le temps de voir la tour Eiffel pour la première fois. 
En s'asseyant sur le lit dans cette fameuse chambre, elle a saigné du nez, Et a mal dormi pendant 2 nuits. Et avec le temps ça s'est intensifié."
 
"Je me souviens très bien de la dernière fois que je suis allée chez lui : 
Aans la journée sa seconde soeur était seule à l'appartement, et nous a raconté paniquée, qu'elle avait entendu des pas dans le couloir, 
pour ensuite rentrer dans la chambre.
Pendant qu'elle nous racontait ça, une petite moto exposée sur l'étagère de mon chéri est venue le percuter en pleine tête."

"Et cette nuit là fût la pire! 
Il était environ 3h du matin, nous regardions des vidéos sur YouTube, quand on a entendu comme frapper à la porte fenêtre qui menait sur le balcon, 
sachant que nous étions au 4eme étage... 
Et ensuite des gros bruits comme quelqu'un qui tombe à répétition dans une baignoire, 
je commence à paniquer; il tente de me rassurer en me disant que les voisins du dessus devaient encore se disputer. 
Puis on a remarqué qu'il était 3 heures 30 du matin."

 
"Le bruit venait toujours de la salle de bain, en face de sa chambre. 
On a pris nos billets de trains tout de suite pour retourner chez moi. On a mal dormi et le lendemain à 10h on était dans le train. 
Depuis il vit chez moi et ne veut plus y retourner, il a été obliger d'y aller une fois, j'ai refuser de venir. 
Voilà mon histoire. Enfin la notre.

Je vous donnerais plus de détails une prochaine fois."

#Soso.