Possession et exorcisme tout ce qu'il faut savoir

Exorcisme

 

 Possession et Exorcisme

 

La possession désigne, en anthropologie, une situation au cours de laquelle une personne est considérée comme étant habitée par une ou plusieurs entités surnaturelles (divinité, esprit, ancêtre, démon, etc.)[1]. De nombreux types de possessions ont été décrits dans des sociétés diverses. Il s'agit le plus souvent d'un esprit ou d'une divinité qui choisit d'investir le corps d'un être humain lors d'une cérémonie. Le possédé adopte un comportement social différent d'ordinaire et reconnu par les dévots comme la manifestation de l'entité surnaturelle. C'est l'occasion pour celle-ci de prendre forme humaine et d'user de comportements, d'attitudes et d'expressions corporelles spécifiques (tremblements, pleurs, rires, etc.) auxquels nous attribuons le terme de transe dans le sens commun.

 

Un démon, un esprit, une divinité qui  possède une personne peut être considéré comme de la possession

Dans cet article nous traiterons principalement de la possession et de l’exorcisme :

Les différents types de possession

On distingue quatre types de possessions :

1. La victime est en état de grâce et consentante. Typiquement, il s’agit d’un Inspiré divin qui se livre de façon consciente à la possession pour éprouver sa Foi, tenter de soutirer des informations sur le démon qu’il combat, sauver une autre âme. Les Inspirés divins et toutes les personnes susceptibles de faire le bien, sont les cibles préférées des démons.

2. La victime est en état de grâce et n’est pas consentante. Entre dans cette catégorie, les exorcistes qui luttent de façon presque physique avec les démons.

3. La victime n’est pas en état de grâce et n’est pas consentante. Les profanes et toute personne n’ayant aucune forme de Foi et se retrouvant victime involontaire d’une entité démoniaque entrent dans cette catégorie.

4. La victime n’est pas en état de grâce et est consentante. La plupart des cultistes et autres pactisants qui espèrent l’attribution de pouvoirs en devenant les victimes consentantes de rituels démoniaques entrent dans cette catégorie. Ne nous leurrons pas, ce sont aussi des victimes.

Les étapes de la possession

1. La manifestation. La victime est en proie à
des phénomènes inexpliqués "extérieurs", mais elle possède encore sa volonté propre. La manifestation est un premier contact entre l’entité et la victime plus ou moins prolongé. Le but de l’entité est de trouver un "point d’entrée" dans le corps et l’âme de la victime. Certains rituels démoniaques ont pour but de créer un cercle de manifestation autour de la victime désignée afin de faciliter la possession.

2. L’infestation. Profitant d’une faiblesse (voir juste d’un instant de faiblesse), de la victime, l’entité est entrée. Mais l’esprit de la victime est encore présent, l’entité va l’affaiblir, le corrompre ou le détruire pour pouvoir s’incarner entièrement dans le corps de la victime. L’entité continue son travail de sape de l’intérieur et s’acharne donc à torturer l’esprit et le corps de la victime afin d’en prendre le contrôle. Les phénomènes inexpliqués sont du type "intérieurs" et peuvent donner une impression trompeuse de calme avant la tempête.

3. La possession proprement dite. L’entité a réussi à séparer l’esprit et le corps, dont il contrôle les mouvements désarticulés. L’entité va marquer l’âme de la victime de son sceau. L’entité démoniaque pourra dès lors solliciter la victime à volonté, soit pour l’amener à accomplir à distance quelques tâches obscures, soit en l’utilisant comme corps d’incarnation dans ce monde. Solliciter et débarrasser l’âme de ce sceau (traditionnellement en invoquant son lien avec une forme de Foi, si un tel lien existe) se révèle bien souvent la dernière chance d’exorciser la victime.

Les signes de la possession

Ces signes permettent de découvrir qu’une personne est possédée par une force maligne :

  • Voici les différents symptômes que peuvent avoir à subir les personnes possédées ou infestées par des esprits impurs :

    - Voix dans la tête, maux de tête persistant, sensation de pression ou de chaleur dans le crâne,
    - Sensation de brûlure, d’électricité à la surface de la peau et de palpation,
    - Sensation de grande fatigue sans cause,
    - Sensations d'angoisses qui peuvent se propager dans tout le corps,
    - Apparition de Kystes, de verrues, de boules étranges (là où les démons sont positionnés), de grosseurs dans le cou qui se déplacent, œdèmes...
    - Apparition d'hématomes sans raison, de marques...
    - Vibrations qui se déplacent dans le corps et au niveau des organes, réflexes des membres inférieurs (jambes qui sautent dans le lit durant la nuit par exemple)...
    - Troubles respiratoires, hoquet persistant (boire de l'eau bénite et manger un bout de pain avec dessus de l'huile d'olive exorcisée), respiration caverneuse (surtout quand quelque chose dérange le démon), sinusite chronique, maux de gorge, glaires abondantes...
    - Troubles hormonaux, pour les femmes disparition des règles pendant plusieurs mois ou, au contraire, apparition des règles plus d'une fois dans le mois.
    - Sensation de gonflements au niveau du sternum, de l'estomac, de la gorge, impression que quelque chose bouge, remonte.
    Les démons peuvent se positionner partout dans le corps. Les plus forts (ou les plus anciens, ceux qui sont là depuis plus longtemps) s'accrochent généralement à la gorge, à la tête et à l'estomac.
    - Visage et corps qui enflent et se déforment, on vous dit souvent que vous avez gonflé d'un seul coup d'une manière inquiétante...
    - Visage qui se fige, symptômes faisant penser à un A.V.C...
    - Sensation de froid et de chaud, changement brutal de la température du corps, frissons, organes glacés,
    - Engourdissements, fourmillements, picotements, démangeaisons, irritations de la peau...
    - Le sens du toucher est atteint, vous ressentez une gêne au bout des doigts et ne supportez plus le contact avec quoi que ce soit...
    - Douleurs aiguës (parfois extrêmement sensibles au toucher), sensations de déchirement dans le corps, courbatures, dorsalgies, piqûres...
    - Symptômes similaires au Syndrome Gilles de la Tourette.
    - Pulsions de suicide,
    - Troubles de la santé continus ou subis brutalement, maux étranges et incohérents sur lesquels les médecins ne réussissent pas à poser un diagnostic clair (attention, le stress a bon dos...). En cas de présence démoniaque, les traitements médicamenteux ne produiront aucun effet.

Les étapes de l’exorcisme

Officiellement seuls les exorcistes habilités par l’Eglise selon un ensemble de critères rigoureux sont habilités à pratiquer le "Grand Exorcisme".
Habituellement, les exorcistes commencent par enquêter pour déterminer si le cas qu’on leur a soumis relève réellement de la possession et pas de la maladie mentale.
Ensuite, ils observent les symptômes et tentent d’entrer en contact avec l’entité pour déterminer le stade de possession et avoir une emprise (via le nom de l’entité par exemple) sur le démon.
Enfin, il procède à l’exorcisme proprement dit en utilisant "le rite catholique romain" et le pouvoir d’inspiré divin "exorcisme".

Dans le cadre de ce jeu, les exorcistes "officiels" sont tous des Inspirés Divins. Toutefois, de "petits exorcismes" (qui se révèlent parfois tout aussi efficaces en fonction de l’orientation de votre chronique) sont accessibles aux autres catégories d’Elus. Les processus sont juste un peu plus longs et difficiles.

- En utilisant la magie invocatoire :

  • Déterminer le stade de possession "Perceive true nature",
  • Identifier le démon en utilisant "Soul projection",
  • Extraire le démon du corps en utilisant "Remove malificious spirits",
  • Détruire le démon en utilisant "Soulfire blast".

- En utilisant la voyance  :

  • Déterminer si la victime est possédée avec "Mindsight",Le premier don, ou talent, c'est la vision de l'esprit - la capacité à entrer dans l'esprit d'autres gens et d'apprendre ce qu'ils ont à offrir.
  • Identifier le démon en utilisant "Mindtalk" ou "Mindtime",
  • Extraire le démon en utilisant "Mindrule",
  • Détruire le démon en utilisant "Mindkill".

- En utilisant la nécromancie  :

L’enfer étant un royaume de Geburah, on peut imaginer que certains pouvoirs fonctionnant sur les esprits des morts peuvent fonctionner dans une certaine mesure sur les créatures démoniaques.

  • Déterminer si la victime est possédée avec "See the dead" (death speech),
  • Identifier le démon en utilisant "Communion with the dead" (death vessel),
  • Extraire le démon en utilisant "Expel spirit" (lordship),
  • Détruire le démon en utilisant "Wishkill" (death mastery).

- En utilisant l’inspiration divine :

  • Déterminer si la victime est possédée avec "Divine sight"
  • Identifier et extraire le démon en utilisant "Exorcism"
  • Piéger le démon en utilisant "The binding"
  • Détruire le démon en utilisant "Holy fire"

Scénario d’un exorcisme

De nombreux films proposent des cas d’exorcisme qui sont autant d’idées de scénarios potentiels D’une manière générale, ceux-ci se décomposent simplement.

- Phase d’approche : la victime attire à son corps défendant l’attention d’un damné, d’un culte, d’une ancienne victime qui va l’approcher et la toucher/marquer (soit directement sous forme humaine ou animale, soit par l’intermédiaire d’un objet maudit).
- Phase d’incubation : la victime tombe malade, manifeste des dons étranges, des évènements bizarres ont lieu autour d’elle. C’est en général à ce moment-là que les proches font appel à un exorciste ou à nos valeureux personnages.
- Phase d’enquête : le but est de découvrir l’identité du démon, en essayant de comprendre pour quelle raison il a choisi précisément cette victime et à quoi il la destine une fois en son contrôle. C’est souvent une lutte d’ego.
- Phase d’exorcisme : une fois le nom arraché à l’entité, l’invocation d’un pouvoir supérieur, une volonté hors du commun, l’exécution du rituel de purification, permettent dans le meilleur de cas, la réussite de l’exorcisme.

#solenne

source internet et personelle