Possession des Djin tout ce que vous devez savoir?

Djinn1

Il y a encore certains à se demander comment peut on différencier entre maladie naturelle et possession. Comment savoir si j'ai dans mon entourage quelqu'un de possédé sans le savoir? Il faut savoir qu'il y a plusieurs sortes de possessions allant de la possession partielle à la possession complète.

 

1) La possesion partielle

 

On peut prendre comme exemple de la possession partielle le récit suivant: d'après Othmane Ibn Abi Al As qui dit que lorsque le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) l'a mis à la tête de la ville de Taef comme responsable local, il lui arrivait une chose bizarre lors de la prière jusqu'à ce qu'il ne sait plus ce qu'il fait dans la prière (c'est-à-dire qu'il y a confusion dans sa prière, il mélangait tout). Ne pouvant résister trop longtemps à cela il alla voir le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) à Médine et lui raconta l'histoire .

 

Le prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) lui dit que c'est un démon et lui demanda de s'approcher de lui. Le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) le frappa avec sa main sur sa poitrine et souffla dans sa bouche puis il dit: "Sors ennemi d'Allah". Il fit cela trois fois. Puis le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) dit à Al As de retourner à son travail. Othmane Ibn Al As dit que depuis ce jour je n'ai plus rien ressenti (Ibn Majah.Boussairi qui dit que sa chaîne de transmission est fiable. Authentifié aussi par Sheikh Albani).

 

De ce cas on voit qu'on a affaire à une possession partielle puisque la personne est consciente et a vu tout le déroulement de la séance de roquia, et que lors de l'attaque de ce Djinn il ne perdait pas connaissance mais avait de la confusion dans son esprit.

 

Manifestations:

 

Effectivement de ce genre de possession le malade ressentira une douleur soit dans le bras, soit dans le dos, soit dans les jambes, etc. Parfois la manifestation de ces symptômes apparaissent à la lecture ou à l'écoute du Coran ou lors de la prière. Certaines personnes ont déjà rapporté que lors de leur retour vers la religion ils ressentent en prière cette oppression à la poitrine ou lors de la lecture ou de l'écoute du Coran, une sensation de malaise, qui fait qu'il arrête d'écouter le Coran.

 

Traitement:

 

Le remède de ce cas de possession peut se faire avec des séances de roquia ainsi que le remède qui a été appliqué par le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) en donnant des petites tapes sur la poitrine du malade en disant "Sors ennemi d'Allah". Il y a une méthode rapporté par Sheikh Al Baz qui consiste à lire au-dessus de la partie malade les Mou'awidhates tout en soufflant trois (Une fois j'ai pratiqué cette méthode sur un membre de ma famille qui était malade au dessus du ventre et après même pas cinq minutes il a commencé à vomir).

 

Naturellement il faut faire attention dans la relation entre l'homme et la femme lors de la roquia. Ce n'est pas un homme qui va donner des tapes sur la poitrine d'une femme et vice versa. À la rigueur si une femme ne trouve pas une femme raqui. Un homme raqui peut souffler et lire les Mou'awidhates sur un bras malade d'une femme tout en étant couvert.

 

2) La possession sous forme de waswas

 

Il y a la possession qui peut se faire sous forme de Waswas. Allah a dit:

 

"Ceux qui pratiquent la piété, lorsqu'une suggestion du Diable les touche se rappellent [du châtiment d'Allah] et les voilà devenus clairvoyants" [Sourate 7 : verset 201].

 

On peut dire que pour ce cas ce n'est pas vraiment une possession, mais pour certains cela devient une obsession qui à la longue fera tomber la personne dans la mélancolie et la solitude.

Manifestations:

 

Le Waswas peut également prendre des visages différents, qui est la base de cette névrose où toutes les craintes sont cristallisées sur des idées obsédantes que le patient tente de combattre dans sa forme la plus typique, le conflit psychique s'exprime par des symptômes dits compulsionnels : idée obsédante, compulsion à accomplir des actes indésirables, lutte contre ses pensées et tendances, mode de pensée caractérisé par la rumination mentale, le doute, les scrupules. Tout cela aboutit à des inhibitions de la pensée et de l'action.

 

Ce Waswas peut apparaître lors des ablutions, de la prière,en Akida. La personne peut en venir à douter de son entourage, etc.

 

Traitement:

 

Le remède consiste en la fortification de la foi par la pratique religieuse, la lecture du Coran et l'insistance des invocations. Le point le plus important est de ne pas donner d'importance à ces idées et de se mettre en tête qu'elles ne viennent tout simplement que de Iblis.

 

3) La possession complête

 

Allah a dit:

 

"Ceux qui mangent [pratiquent] de l'intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé" [Sourate 2 : verset 275].

 

D'après Kharija Ibn Soulte d'après son oncle qui dit qu'au retour après avoir été chez le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) lui et ses amis sont passés près d'une tribu Arabe. Des membres de la tribu leur ont dit: On nous a dit que vous veniez de chez cet homme dont on parle de lui en bien. Est-ce-que vous avez avec vous un traitement ou une roquia pour un malade?. On a chez nous un homme qui a perdu la raison et qu'on a été obligé de ligoter. Il dit: Ils ont apporté le malade qui été ligoté et j'ai commencé à lire sur lui la Sourate Al Fatiha pendant trois jours. Après trois jours il s'est réveillé de son état de folie. Ils m'ont donné un animal de pâturage et j'ai dit que je ne la toucherai pas avant de voir le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam). Le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) m'a dit de la prendre. Que je ne la prend pas par une roquia illicite mais d'une roquia licite".(Rapporté par Imam Ahmed,Abou Daoud,Nassai,Al Hakim.Imam Dhahabi a dit qu'il est authentique ainsi que Sheikh Albani).

 


Traitement:

 

Le remède consiste en priorité :

 

" Et si jamais le Diable t'incite (à agir autrement), alors cherche refuge auprès Allah; c'est Lui, vraiment l'Audient, l'Omniscient" [Sourate 41 : verset 36].

 

Ibn Khatir écrit qu'Allah a dit de demander sa protection contre les djinns démoniaques parce que sont des créatures qui ne connaissent pas la sensibilité pour leur demander de partir parce qu'il est de caractère mauvais. Et seul celui qui l'a crée peut te protéger de lui.

 

Ce qui fait que si le musulman s'accroche au Coran et à la Sunna et a demandé la protection d'Allah, il met un bouclier solide qui va le protéger de cet ennemi invisible. Mais si dans un moment d'inattention un musulman est atteint de possession il doit se tourner vers le créateur des cieux et terre est l'invoquer afin qu'il le débarrasse de cette créature maléfique. Il y a tout un traitement licite qu'il doit suivre comme exemple:

 

La continuation dans les invocations et essentiellement le Coran. A ce propos Sheikh Al Islam Ibn Taymiya écrit qu'il n y a pas mieux pour les vaincre comme le verset du trône. Que ceux qui ont mis en pratique le verset du trône ont vu son efficacité à chasser ces démons.

 

Il y a en complément avec le Coran, l'emploi de l'huile d'olive ou de Habba Saouda en massage (Lire les Mou'awidhates sur les mains et les passer sur le corps) etc. Après un certain temps avec ce traitement continu il y aura Insha'Allah la guérison. Et il n y a pas de problème à se faire aider par des gens pieux lors d'un moment de faiblesse et cela par des séances de Roquia.

#solenne

source internet + personnelle