Créer un site internet

Rose Marie Brown, pianiste médium

Rosemary brown 3

Rosemary Brown, aurait un don surnaturel de virtuose, prédit par Franz Liszt.

 

Rosemary Brown est née le 27 juillet 1916 à Stockwell, en Angleterre, dans une famille de classe moyenne. À cette époque le spiritisme est à la mode et toute sa famille est très intéressée par ce phénomène. C'est pour cette raison que Rosemary assistera dès son plus jeune âge à d'étranges apparitions orchestrées par ses grands-parents maternels qui étaient devenus des spirites convaincus. Elle acquerra alors la conviction d'une possible vie après la mort.

À l'âge de 7 ans, un vieil homme qu'elle ne connaissait pas est venu pour lui rendre visite. Il avait de longs cheveux blancs et portait une soutane noire. Il se présentait comme étant un pianiste reconnu. Il lui dit qu'il était venu spécialement pour l'informer qu'elle possèderait un jour le même don que lui. Presque aussitôt l'homme disparut.

Ce n'est que dans le courant de ses 17 ans que Rosemary connaîtra l'identité de son mystérieux visiteur, lorsque par hasard, il lui arrive dans les mains un livre sur la musique classique et qu'en le parcourant elle reconnaît sur l'une des photos le visage de son visiteur.

Elle regarde alors avec attention pour connaître enfin le nom du pianiste inconnu.Enfin elle le découvrit; c'était Franz Liszt. Maintenant qu'elle connaît son nom, elle veut en apprendre plus et regarde avec attention l'article du livre : musicien hongrois, précurseur de l'impressionnisme au piano, ami de Wagner, professeur de Hans von Bülow, a rejoint l'ordre religieux des Franciscains à l'âge de 54 ans …
et …est décédé en 1886, soit … 30 ans après sa naissance !

 

Pourtant, aucun doute n'est possible, c'est bien lui ! Du haut de ses 17 ans, cette découverte ne la trouble pas plus que ça.

Ensuite le temps passe et bientôt elle est obligée d'abandonner sa scolarité et pour subvenir à ses besoins, elle prend alors un emploi de femme de chambre. Puis elle se marie et a bientôt deux enfants. 
Malheureusement, la seconde guerre mondiale éclate, guerre maudite pendant laquelle son mari perdra la vie.

 

Rosemary brown la pianiste medium

 

En 1945, Rosemary se rappelle le message de son visiteur et décide de s'offrir un piano. Pendant trois ans, elle fait ses gammes, inlassablement, jusqu'à ce que la lassitude la gagne. Le piano était resté silencieux depuis plus de 15 ans, quand en 1964, alors qu'elle ne peut plus travailler à cause d'une côte cassée, elle se retrouve coincée à son domicile et éprouve une subite envie de se remettre au piano.

Elle écoute celle-ci, s'assoit et place ses mains sur le clavier. Presque immédiatement; une force étrange se fait ressentir et sans qu'elle les contrôle, ses mains se mettent à jouer une musique merveilleuse. Pour elle, cela ne fait aucun doute, cette force c'est Frantz Liszt qui, grâce à son intermédiaire, compose à nouveau.

Mais il ne sera pas le seul à se servir de Rosemary et il sera bientôt rejoint par Johannes Brahms, Johann Sebastian Bach, Sergei Rachmaninoff, Franz Schubert, Edvard Grieg, Claude Debussy, Frédéric Chopin, Robert Schumann et Ludwig van Beethoven.

Au fil des jours et grâce à ses visiteurs, elle compose dans le style de ces grands auteurs, des oeuvres inédites ou parachève certaines compositions. Elle réussira même sans jamais n'avoir pris aucun cours de solfège à retranscrire sur papier la musique qui lui était dictée. Elle donnera ainsi naissance à plus de 1000 partitions de piano.

En 1969, Rosemary Brown signe chez Philips son premier album intitulé ''The piano Album''. Celui-ci interloquera la presse musicale européenne.

La BBC sera même persuadée d'une fraude et mènera une véritable enquête. De nombreux spécialistes musicaux et scientifiques, seront amenés à effectuer des tests afin de démasquer Rosemary. Mais malgré tous leurs efforts, ils n'y parviendront pas.

Pour la plupart des experts il n'y a aucune supercherie.Les morceaux composés correspondent bien au style des compositeurs qu'elle nomme comme étant leurs véritables auteurs. Plus fort encore, certains morceaux qu'elle aurait reçus de Frank Liszt ont une ressemblance frappante avec des brouillons du compositeur que l'on a découvert que plus tard.

Malheureusement, sa mort qui intervient le 16 novembre 2001, alors qu'elle est âgée de 85 ans, met fin à toutes ces expériences.

Néanmoins, une chose est sûre, ce phénomène désarme encore à l'heure actuelle tous les musicologues et artistes qui se sont penchés sur son œuvre.

Même William Scheller, un célèbre auteur – compositeur - interprète français qui a accepté de nous donner son avis :« J'étais intrigué. On peut réellement se demander ce qui s'est passé. Je crois qu'il ne s'agit pas de supercherie. La musique est trop difficile à écrire.

Le cas de Rosemary Brown m'a confirmé dans l'idée d'une inspiration qui est au-dessus de toutes les techniques. Elle a porté témoignage. Ça veut bien dire qu'il y a quelque chose ailleurs. Moi, je veux bien qu'on me donne toutes les explications cartésiennes possible, je veux bien qu'on me parle de tout ce que l'on veut, mais personnellement je n'ai pas de réponse. »

Aujourd’hui, un CD existe dans lequel on peut écouter pas moins de 40 morceaux, qui proviendraient tous des célèbres compositeurs nommés plus haut. Certains chercheurs pensent que ces musiques pourraient faire partie d'une sorte de « connaissance universelle » de l'humanité dont quelques rares esprits auraient la clé, grâce à leur sensibilité autant que grâce à leurs talents de médiums.

On peut donc se poser la question : le talent artistique est-il pure invention ou héritage venu d'ailleurs ? Cette femme était-elle réellement en contact avec ces génies d'une autre époque ? Hypothèse bouleversante certes, mais à ce jour il n'y a pas d'autre explication.

Voici le lien du site internet officiel de Rosemary Brown sur lequel on peut écouter 2 morceaux de musique extraites du CD de Rosemary et aussi voir un film de 5 minutes, tout cela, bien sûr, gratuitement. On peut également s'y procurer le CD et le film complet (film de 52 minutes consacré à Rosemary Brown, mais qui n'est pour l'instant disponible qu'en anglais ou en allemand).

Soso
Source: romana-hamburg