Un chasseur d’extraterrestre aurait retrouvé les vestiges de l’Atlantide !

Paranormal le fantome d un motard photographie apres un accident de la route

Source : https://mcetv.fr/

 

Un chasseur d’extraterrestre pense avoir retrouvé les vestiges de l’Atlantide sur Google Earth. Les ruines se trouveraient aux larges des côtes mexicaines

Si vous ne croyez pas aux extraterrestres, peut-être croyez-vous en l’existence de la cité perdue de l’Atlantide. Un chasseur d’ovnis originaire d’Argentine pense l’avoir retrouvé dans l’océan Pacifique, aux larges des côtes mexicaines. Cependant, il n’a pas mené d’expédition pour faire cette découverte. Il a tout simplement été sur Google Earth et a trouvé une pyramide de 15 kilomètres de périmètre. Depuis quelques temps, cette révélation fait débat sur la toile.

VESTIGES DE L’ATLANTIDE OU UN VAISSEAU SPATIAL ?

Marcelo Irazusta est un chasseur d’extraterrestre argentin. Récemment, il a affirmé avoir trouvé une pyramide parfaite au fond de l’océan Pacifique sur Google Earth. En observant la carte, cet homme a repéré une pyramide qui selon lui serait d’origine extraterrestre. L’édifice fait environ 15 km.

Le 20 juin dernier, Marcelo Irazusta a publié une vidéo sur YouTube. Comme il le décrit dans un commentaire, il s’agirait d’un vaisseau spatial enseveli sous l’eau.Mais ce n’est pas la seule théorie.

En effet, pour le blogueur Scott C. Waring, cette pyramide est peut être les vestiges d’une base extraterrestre. Comme le rapporte l’agence de presse argentine Télam, d’autres pensent qu’il « s’agit des restes de l’île mythique d’Atlantide. »

UNE DÉCOUVERTE PEUT ÊTRE PAS PARANORMALE

Si Scott C. Waring estime que « seuls des extraterrestres auraient pu accomplir une structure si importante, » la découverte du chasseur d’extraterrestre argentin pourrait n’avoir aucun lien avec le paranormal. En effet, comme l’explique Metronews, ces vestiges pourraient bien être ceux de populations précolombiennes, aztèques ou mayas, actuellement implantées au Mexique.

GOOGLE EARTH, UN OUTIL QUI A DES FAILLES

Google Earth avait déjà permis à une chercheuse américaine de découvrir plusieurs pyramides en Egypte, mais l’application a aussi des failles. Des chasseurs d’extraterrestres qui croyaient avoir découvert des ovnis en scrutant les cartes de l’application ont vite été déçus. De plus il y a malheureusement peu de chance pour que les pyramides découvertes par Marcelo Irazusta soient des vestiges de l’Atlantide. Mais peut être parviendrons nous un jour à mettre la main dessus.