Le dossier troublant des implants extraterrestres

Grey aliens abduction duane barry

Dans les années 1950, après que l'incident de Roswell se soit produit, de nombreuses personnes aux quatre coins du globe ont affirmés être rentrées en contact avec des extraterrestres. La plus-part de ces histoires se sont avérées être des canulars mais un doute a continué de planer pour l'autre partie des témoignages car des preuves matérielles avaient été apportées par les témoins.

Un contact extraterrestre a-t-il déjà eu lieu ? C'est à cette question que le documentaire que nous vous proposons aujourd'hui va tenter de répondre.

Le 5 décembre 1977, la sonde spatiale VOYAGER I décolla de la Terre en direction de l'espace. Elle possédait à son bord de nombreux instruments à la pointe de la technologie et un disque de cuivre de 30 cm sur lequel étaient gravés 115 images, des salutations en 55 langues, des sons de phénomènes atmosphériques, phoniques et océaniques, en plus d'autres indications comme par exemple, comment positionner notre planète à l'aide de formules mathématiques.

Ce disque est un message de bien venue à toute forme de vie intelligente qu'aurait pu croiser la sonde. 30 ans après son départ, VOYAGER I continu d'émettre et n'a à priori pas encore croiser de forme de vie intelligente lors de son voyage.

Sur Terre, le programme SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) a été mis en place en 1960 et sa mission est de chercher, d'expliquer, et de comprendre l'origine et la nature de la vie dans l'univers. Il est composé de nombreuses et gigantesques antennes qui sondent l'univers dans l'espoir de capter un message. Le signal "Wow !" est peut être ce que le programme SETI a attendu pendant près de deux décennies. 

En effet, en 1977 un chercheur capta une fréquence qu'il déchiffra par "Wow !" mais malheureusement, la transmission ne dura qu'une minute environ et ne s'est plus jamais répété. Cela constitue une preuve bien mince pour le monde scientifique. Mais les chercheurs du SETI pensent que jusque 2025, ils auront intercepté un message extraterrestre.&#8232.

Pourquoi attendre jusqu'en 2025 quand on sait que des personnes sur Terre sont peut-être entrer en contact direct avec ces formes de vies que le monde entier recherche. C'est ce qu'affirme du moins des personnes qui jurent avoir été en contact direct avec des aliens. C'est leur témoignage que vous verrez dans la vidéo.
Mais avant ça, Il faut savoir qu'il existe cinq types de contacts (aussi appelés rencontres). La rencontre du premier type est quand une personne observe un phénomène aérien qui ne peut être expliquer et qui se trouve à une distance de 150 m ou moins. Lors d'une rencontre du deuxième type, on arrive a déceler des traces qui prouvent que l'évènement aérien a bien eu lieu (chaleur, radioactivité, interférences avec des signaux...). 
Pour une rencontre du troisième type, il faut que des êtres vivants, qui ne sont pas de notre planète soient observés. On dit qu'on est en présence d'une rencontre de quatrième type quand il y a enlèvement d'un humain. Puis finalement, on parle de rencontre de cinquième type lorsqu'il y a communication entre une personne.
Je vous propose maintenant de regarder la vidéo, qui vous montre les témoignages de personnes qui sont persuadées d'être rentrées en contact avec des êtres venus d'ailleurs. 


Vous verrez que ces témoignages sont loin d'être des divagations de personnes mentalement dérangées mais que les témoins sont plus que crédibles, et que pour étayer la véracité de leurs expériences, ils apportent des preuves qui ne peuvent être facilement réfuter. 
Du moins c'est ce que je pense et pour savoir si vous êtes du même avis, je vous conseil de prendre le temps de regarder cette vidéo du début jusqu'à la fin pour que vous puissiez vous faire vous-mêmes votre propre idée sur le sujet.
Ainsi, on saura si nous sommes obligés d'attendre les 40 000 ans qui séparent VOYAGER I du premier système solaire voisin et donc d'un hypothétique premier contact, où si alors ce contact a déjà eu lieu et s'il ne suffisait en fait que de regarder les preuves qui sont devant nos yeux au lieu de vouloir les chercher à des années-lumières de chez nous.