Une étude confirme la survie de l’esprit après la mort

Esprit 1

Une nouvelle étude menée par un Docteur est récemment venue confirmer la survie de l’esprit après la mort d’une personne…

Menée par le Docteur Sam Parnia, directeur de la recherche sur les soins intensifs et la réanimation à la NYU Langone School of Medicine à New York, cette étude bouscule actuellement la communauté scientifique. Et pour cause. Parnia a récemment mené de longues études sur plusieurs patients victime d’un arrêt cardiaque, et déclaraient morts, réanimés avec succès par les médecins.

Ainsi, l’homme et son équipe ont rencontré de nombreux de patients cliniquement mort, se rappelant de nombreux détails malgré leur état. Certains patients auraient également réussi à observer les scènes autour d’eux durant ce court laps de temps. De ce fait, en partageant ces récits avec le personnel soignant présent lors de ces expériences, le Docteur a réussi à confirmer les déclarations de ces patients.

Vie après la mort, la survie de l’esprit

 

Selon le Docteur Parnia, les patients sont déclarés mort lorsque le cœur s’arrête et que le sang n’irrigue plus le cerveau. Toutefois, il semble aujourd’hui que l’esprit d’une personne puisse rester actif après cette période. Il déclare : « Techniquement, c’est comme cela que l’on obtient l’heure du décès, au moment où le cœur arrête de battre. Une fois que cela arrive, le sang n’irrigue plus vers le cerveau, ce qui signifie que la fonction cérébrale s’arrête presque instantanément ».

Puis poursuit : « Vous perdez tous vos réflexes du tronc cérébral, vos réflexe nauséeux, vos réflexe pupillaire, tout s’arrête quasi instantanément. Malgré cela, l’esprit de certains patients semblent perdurer».

Notons cependant qu’en 2013, des chercheurs de l’Université du Michigan ont déterminé que le cerveau pouvait entrer dans un état “d’hyper-alerte”. Affaire à suivre…

Source : Independent