Lettre à mon ange gardien qui veille sur moi

Ange 4

Cher ange gardien,

Je reconnais que cela peut paraître un peu étrange de vous écrire une lettre sachant que vous pourriez très bien ne pas exister du tout. Mais après tout, je n’ai rien à perdre.

Je suis pratiquement sûr que vous y êtes pour beaucoup dans toutes ces décisions très intelligentes et innovantes que j’ai prises. Pardonnez-moi pour toutes ces fois où vous avez dû faire un effort supplémentaire pour me sauver de moi-même. Je sais que je peux donner du fil à retordre, surtout quand je suis têtu.

Il y a beaucoup d’incidents où j’ai eu énormément de chance, c’est le moins que l’on puisse dire. Ce genre de situation où personne ne peut vraiment dire comment je suis sorti sain et sauf ou même vivant. Était-ce vraiment vous? Ou mon besoin personnel d’être reconnaissant?

Je me demande si vous me connaissez bien.

Tout petit, je voulais vous demander de quelle couleur était mon âme. C’est tout ce que je voulais savoir. En grandissant, je ne me suis plus posé cette question. Je voulais savoir « pourquoi » et « comment » et « quand ». Il y a eu des moments où je vous ai tenu pour responsable de mes malheurs, car je pensais que vous contrôliez tout.

 

Vous avez toujours été là pour m’aider à profiter et à supporter le voyage de ma vie. Pardonnez-moi pour toutes les fois où je vous ai ignoré, mais surtout, pardonnez-moi d’avoir rendu votre travail si difficile en ne m’aimant pas assez.

Vous savez que je parle de l’amour de soi sain, et non du narcissisme. Celui qui nous aide à grandir nous permet d’avoir confiance en soi.

Ce doit être très frustrant pour vous de vouloir m’expliquer tout cela, de me protéger, de me rendre plus fort, mais de ne pas pouvoir, parce que je ne peux ni vous entendre ni vous voir. C’est peut-être pour cette raison que vous êtes venu me voir dans mes rêves, une seule fois.

Même là, vous n’avez rien dit.

Vous êtes venu me regarder. Et juste à ce moment-là, j’ai senti toutes vos prières pour moi, pour enfin voir que la seule et ultime arme contre l’imprévisibilité de la vie, c’est l’amour de soi. Cela me paraissait très familier, comme si je vous connaissais depuis ma naissance.

Pardonnez-moi de ne pas connaître ces leçons censées être si évidentes pour tout le monde. Mais vous voyez, pour moi le mot «évident» est amusant et trop prévisible.

Chère existence mystérieuse, si jamais je vous vois devant moi, laissez-moi vous offrir un verre, s’il vous plaît. Ce serait le moins que je puisse faire pour vous,.

Je vous remercie pour tout ce que vous avez fait et continuez à faire pour moi.

Je vous aime.

 

source : https://www.espritsciencemetaphysiques.com/