Créer un site internet

les égrégores : c'est quoi exactement?

Sciencetrek10 slide compressor

《Les égrégores 》

 

Le mot « égrégore » viendrait du grec ancien égrègora, « faire lever, être éveiller, réveiller », puis du latin ēgrĕgĭus, « remarquable, illustre, exceptionnel, hors du troupeau, choisi, d’élite… ».

 

● Les égrégores sont des sortes d'amas énergétiques dans lesquels s'incrustent nos pensées et croyances. En effet, chaque égrégore attire à lui les pensées de mêmes vibrations. Par exemple, une pensée d'amour alimentera l'égrégore de l'amour, et une pensée de jalousie alimentera l'égrégore de jalousie.

 

● Les égrégores peuvent ainsi devenir de puissants amas énergétiques dans lesquels chaque individu peut puiser et stocker à souhait. Plus on alimente l’égrégore, plus il grandira et aura une influence sur nous, c'est comme une spirale: on donne une émotion qui va faire croitre l'égrégore concerné, puis viennent s'ajouter les mêmes émotions d'autres personnes, ainsi l’égrégore sera plus fort et pourra redistribuer cette émotion avec plus d'impact (c'est la loi de "l'union fait la force").

 

《 Certains distinguent 3 types différents d’égrégores 》

 

=>>l’égrégore dit endogène [du grec ancien : endov, « dedans » (sans mouvement), et gennân, « engendrer »] : 

créé (très souvent involontairement) par une personne. Ils naissent d’une émanation très importante et récurante d’émotions (négatives ou positives).

 

=>> l’égrégore dit périgène [du grec ancien : perí, « autour », et gennân, « engendrer »] : 

provenant d’un groupe d’individus, crée volontairement ou non. Ce sont cela dont on attends le plus parler, et couramment utilisé par les mages.

 

=>> l’égrégore dit exogène [du grec ancien : exo, « au-dehors », et gennân, « engendrer »] : 

leur création ne proviennent généralement pas de l’être humain, souvent issus de catastrophes naturelles ou de surcharges énergétiques brusques. Elles sont souvent très puissantes, et peuvent évoluer en s’auto-alimentant (et devenir ainsi « vivante »). On dit d’elles qu’elles sont « nés d’elles-mêmes ».

 

● Plusieurs occultiste ayant dernièrement sortie de l’ombre ce terme, il ne cesse d’être employé à tord et à travers.

Mais peut-on vraiment le blâmer ? Oui, peut-être bien, car beaucoup collent ce mot avec une étiquette « dégradante », et englobent toutes sortes entités dans le même sac.

 

Le fait qu’une entité soit, de base, un égrégore né d’une collectivité humaine n’enlève pas pour autant sa puissance ou ne diminue pas ses actions.

Ce n’est donc que la désignation d’une catégorie d’entité.

Et d’ailleurs, l’affirmation : « Tout est égrégore » n’est pas réelle. Toutes les entités ne sont pas des égrégores, non plus. À ne pas tout confondre !

 

Certains ésotériciens donnent le terme de « forme-pensée » pour nommer les égrégores individuels , et faire la différence avec les égrégores collectifs.

 

● Les dangers de certains égrégores sont une réalité.

Pour vous faire une idée : Vous remarquerez que vous avez parfois bien du mal à quitter un groupe de personnes, alors que vous savez pertinemment que ces gens vous sont néfastes et qu’il faut que vous vous en détachiez. Et pourtant ce groupe n’aura jamais fait de sorcellerie et ne connait même pas l’existence des égrégores.

Se défaire de l’emprise de certain égrégore peuvent parfois être bien difficile.

 

N’occultez jamais qu’il faut pouvoir (et savoir) bien canaliser et maîtriser les énergies (de l’égrégore ET de soi-même) pour éviter de sérieux soucis…

En résumé :

 

Les égrégores peuvent être créés consciemment ou non, d’une énergie positive ou négative, collectifs ou individuels, d’origine humaine ou naturelle, et peuvent avoir une existence de courte ou longue durée…

Ils ne sont pas tous totalement autonomes et indépendants, et pourtant ils ont tous le potentiel de l’être…

Ils se nourrissent d’énergie positive comme négative, mais plus généralement de la nature de celle qui les as créés…

 

Source eesoterique-wordpress