La transition de l'âme

Them6mwj0n

L'âme est le principe de vie qui transcende l'être humain, et plus généralement tous les êtres vivants.L'âme est entièrement liée à notre être physique, à notre corps, mais de par sa définition même elle le transcende, puisqu'elle est le foyer de l'esprit, du spirituel.

 

 

Transition de l'âme et classification des Esprits :

La transition apporte beaucoup de souffrances et peut aussi apporter la paix. Appelée ‘mort’ du côté des terriens et ‘naissance’ du côté des anges et des âmes, elle est la libération de la vie du corps physique. 

Certaines âmes ont besoin d’amour,  qu'on les mettent à l'honneur et qu'on leur donne un coup de pouce pour évoluer.
Les prières et les hommages servent après le départ, de même qu’un pardon ou une libération karmique.
Les personnes récemment décédées, (et possible pendant 49 jours), sont encore facilement liées au plan terrestre. Ensuite, elles se ‘diluent’ dans l’esprit et rejoignent leur nouvelle demeure astrale pour évoluer.

 

  • Le passage de l'esprit vers l'astral.

L’esprit se détache de son enveloppe corporelle et reste à ses cotés jusqu’au moment de sa mise en dernière demeure. (cimetière)
Il est autorisé, et cela est primordial, à rester un laps de temps auprès des siens pour un au revoir par un biais qui lui conviendra le mieux, car il est rattaché à son âme humaine. Il fera un premier bond astral, période durant laquelle, il devra entamer un premier travail de compréhension, qui lui servira à accepter le fait qu’il est esprit, et qu’il n’a plus l’âge humain. De cela, il lui sera donné la possibilité de revoir sa dernière vie et un travail sur ses erreurs, bienfaits, etc…

Concernant le sommeil qui suit la mort physique, Pierre Monnier disait : « L’esprit ne sera pas aussitôt dégagé de la matière et le sommeil restera nécessaire, sorte de gestation qui précède la nouvelle naissance de l’âme. »

En effet, les désincarnés s’endorment, en général après l’inhumation de leur corps physique. Ce n’est pas exactement un sommeil, c’est plutôt un engourdissement, une demi-conscience qui leur permet de franchir le passage plus facilement.

 

  • Combien de temps mettent les désincarnés à se détacher de la vie terrestre qu’ils menaient auparavant ?

Evidemment, les premiers  temps sont difficiles, l’engourdissement passé, lorsqu’ils ont laissé des êtres très chers dans le monde de la matière. Il faut là un certain laps de temps pour s’adapter, c’est tout à fait naturel et commun à tous. Mais ils finissent toujours par s’habituer, à mesure surtout que le chagrin de ceux qu’ils ont quittés s’estompe. Il est tout à fait exact que leur peine les retient au lieu de les laisser libres d’aller évoluer dans l’astral. C’est un appel qu’ils ressentent très nettement vers cette immense, gigantesque force de lumière qui leur donne ce bonheur de vivre dans leur nouvelle existence. C’est d’elle que vient cette chaleur morale qui équivaut à un sentiment d’amour. Tout est aspiré vers elle, cela, les désincarnés s’en aperçoivent vite. 

 Juste après sa transition, la personne revit ce qu’elle a donné et fait subir aux autres, y compris aux animaux… cette fois-ci avec le ressenti qu’à vécu l’autre.

C’est ce qui est appelé ‘le jugement dernier’ de l’incarnation. Le test, la leçon de vie…les dettes karmiques.
C’est juste de soi à soi… de soi aux autres dans la conscience du tout, du un.
Et c’est là que la descente aux enfers peut se vivre avant de remonter dans la fréquence adaptée à l’âme.

 

  • Quel est le public qui s’adapte le plus mal à l’arrivée dans l’Au-delà ?

Ceux qui donnent le plus de mal aux désincarnés qui les accueillent, ce sont les matérialistes , ceux qui regrettent longtemps le monde d’où ils arrivent, et ceux qui comptaient sur le néant. Cependant, comme ils retrouvent, eux aussi, avec la surprise que l’on peut deviner, des personnes autrefois aimées, ils finissent par s’adapter.

Lorsque le passage est ouvert, l'âme peut rejoindre un plan de transition où elle est accueillie joyeusement par des êtres de lumière et d'autres âmes qui attendent la venue du défunt.

Hélas, certains défunts n’ont pas cette chance. Ils sont englués dans le monde matériel et refusent consciemment ou inconsciemment de le quitter. Cela est particulièrement le cas lors d’une mort accidentelle, ou si le corps physique a été très endommagé. L’âme a été propulsée si brutalement hors de son corps qu’elle ne réalise pas encore ce qui lui arrive. Le fait de voir son corps grièvement blessé est également un grand traumatisme. Ces âmes deviennent alors des âmes errantes car elles auront refuser le haut et le bas astral.

 

Classification des esprits selon Allan Kardec:

 

Cette classification a pour but d'aider principalement ceux qui ne sont pas médiums à reconnaître le degré d'évolution de l'esprit qui communique avec eux, et donc le niveau de confiance qu'ils peuvent leur accorder. Mais elle est également une béquille bien pratique pour les médiums eux mêmes, puisque parfois les esprits parviennent à masquer leur énergie

Elle est basée sur le degré de l'avancement de l'âme, sur les qualités qu'ils ont acquises et sur les imperfections dont ils sont encore à se dépouiller.

 

Cette classification contient trois catégories principales:

  • Les esprits imparfaits
  • Les bons esprits
  • Les esprits purs

Chacun de ces degrés d'évolution contient également d'autres niveaux qui viennent apporter plus de précision.

-Les esprits imparfaits: Il s'agit du niveau le plus bas sur l'échelle de l'évolution. De façon très générale, ces esprits sont très égoïstes, leur seul but est de se faire plaisir, il n'y a que eux qui compte à leur yeux, leur moi est essentiel, et c'est ce qui les pousse à parfois mal se comporter. Ils ne sont pas très intelligents ou cultivés, poussés par un désintérêt certain de la connaissance, sur fond d'orgueil et de rancoeur. Par conséquent, leur langage n'est pas très élevé, voire peu correct. Ils se sentent lésés, et sont jaloux des esprits bons et purs.

Ils ne sont pas pour autant démunis de croyances, mais ils ne les comprennent pas et ne s'y intéressent pas. Ils n'ont pas de connaissances concernant l'astral, la raison de leur existence et ne savent pas ce qui les attend. Ils peuvent avoir des remords concernant leur mauvais comportement adopté durant leur incarnation, et sont souvent convaincus que leur avenir ne comporte que davantage de souffrance.

Dans cette catégorie d'esprits, nous comptons 4 sous catégories apportant davantage de précisions:

  • Les esprits impurs: Il s'agit là des pires esprits que l'on puisse trouver dans l'astral. Cependant, il faut davantage les voir comme des esprits situés tout au bas de l'échelle de l'évolution, des esprits bruts, très attachés à la matérialité, mais qui deviendront un jour des esprits purs et mettront fin à leurs cycles de réincarnation. Ils aiment transmettre des messages erronés, remplis de mensonges, de faux conseils, et prennent un malin plaisir à semer la discorde, à monter les gens les uns contre les autres, ils les incitent à se méfier d'autres personnes sans raison valable. Ils trompent également sur la nature de leur sentiments afin de leurrer les incrédules, mentent aux mortels pour leur faire subir des épreuves qu'ils sont eux même en train d'endurrer.

Leur langage est vulgaire, commun, impoli, et le contenu de leurs messages démontre un certain manque de valeurs morales.

Ce que les gens prennent pour des démons, des déités maléfiques, ne sont en réalité que des esprits impurs.

  • Les esprits légers: Toujours imparfaits mais un peu moins que les esprits impurs, les esprits légers rejettent toute forme de connaissance élevée et sont très attachés à la matérialité. Ils sont malicieux et faux, aimant causer aux mortels des peines, des fausses joies, en inventant souvent des stratagèmes très ingénieux. Ils prennent plaisir à tromper les gens. Ils sont également orgueilleux, bien qu'il se soumettent aux esprits supérieurs et acceptent d'obéir à leurs ordres. Ils savent manier la matière, dont ils sont restés très proches, et se manifestent par son biais, allant parfois jusqu'à causer des catastrophes naturelles. Ils aiment donc se manifester par des coups, des déplacements d'objets, des portes qui claquent, des craquements...

Leur langage est souvent sarcastique, mordant, satirique...Même s'ils sont aussi capables d'avoir un comportement mesuré.

  • Les esprits pseudo-savants: Contrairement aux deux catégories inférieures, ces esprits ont des connaissances très étendues mais aussi très superficielles. Leur orgueil les pousse à penser qu'ils en savent plus qu'il n'en savent en réalité et ils prennent beaucoup de plaisir à montrer leur pseudo-supériorité. Ils sont aussi particulièrement vaniteux et jaloux.

Ils adoptent une attitude très sérieuse, mais, s'il savent mettre en avant leurs connaissances, ils se contredisent régulièrement. Ils peuvent aussi donner l'impression d'avoir expliqué quelque chose, alors qu'en réalité le sujet reste confus, ils savent donc très bien manier les êtres incarnés, pour les amener à les croire, utilisant des expressions qui au premier abord peuvent paraître sages et intelligentes, mais qui ne sont en réalité que des stratagèmes pour masquer leurs contradictions.

  • Les esprits neutres: Ces esprits ne sont ni tout à fait bons, ni tout à fait mauvais, malgré qu'ils soient exclusivement motivés par la vanité. Ils peuvent avoir des réactions violentes ou blessantes, mais aussi prometteuses, efficaces et utiles. Ils évoluent lentement, à leur rythme, grâce aux efforts qu'ils fournissent. Ils ne sont pas très intelligents et n'ont pas de grandes valeurs morales, même s'ils ne sont pas totalement bêtes ou immoraux non plus. Ce sont véritablement des esprits qui évoluent dans un comportement vacillant entre le bon et le mauvais.


 

-Les bons esprits:

Deuxième grande catégorie d'esprits, celle des bons esprits, pour lesquelles la noblesse de caractère prédomine. Ils peuvent être très brillants, s'exprimer avec beaucoup de douceur, aiment cultiver les bons sentiments, le bonheur de faire plaisir à ceux qu'on aime, et les protéger du danger.

Ils sont très loin des défauts des esprits imparfaits comme la jalousie, l'égoïsme, la colère ou l'orgueil, ne se laissent pas aller à de mauvais sentiments, ils ne subissent pas non plus les tourments des esprits inférieurs. Cependant ils ne sont pas libérés de la matérialité, gardant des habitudes de leur incarnation, ce qui leur vaut de ne pas atteindre une évolution parfaite, ils ont donc encore à passer certaines épreuves.

Ils poussent les mortels vers des attitudes positives, et protègent ceux qui les invoquent et/ou qui leur demandent de les guider. Cependant, ils ne se déplacent que pour les personnes qui les invoquent avec le plus grand sérieux.

Là encore, cette catégorie d'esprits se divise en 4 sous catégories:

  • Les esprits bienfaiteurs: Ils aiment servir les mortels et les protéger, simplement par bonté. Ils ont réalisé plus de progrès dans le domaine moral que dans le domaine intellectuel, par conséquent, leurs connaissances sont assez limitées.
  • Les esprits cultivés: Comme leur nom l'indique, ces esprits ont des connaissances très étendues. Ils s'intéressent et sont doués pour la science, la philosophie, l'art...mais ne s'intéressent pas aux questions d'ordre moral. Ils cherchent encore et toujours à agrandir leur savoir, à faire croître leurs idées, non pas pour cultiver leur orgueil, mais bien par désir d'apprendre.
  • Les esprits prudents: Ces esprits, comme leur nom l'indique, font preuve de prudence et cherchent donc à maintenir un certain équilibre dans leurs actions, possédant des valeurs morales très élevées. Ils sont très intelligents mais peu cultivés.
  • Les esprits supérieurs: Ces esprits regroupent toutes les qualités des trois catégories précédentes. Ils sont intelligents, prudents et bons. Ils s'expriment de manière affectueuse, positive, digne, sublime, et aiment encourager les mortels.

Leur statut élevé leur permet de transmettre des informations très justes sur l'astral, et ils enseignent volontiers les vivants qui en sont dignes. Lorsqu'ils s'incarnent sur terre, c'est généralement pour accomplir une mission qui fera progresser l'humanité.

 

-Les esprits purs:

Ces esprits sont les plus évolués, ils sont totalement détachés de la matière, et sont supérieurs à tous les autres esprits, tant intellectuellement que moralement. Ces esprits ont mis fin à leurs cycles de réincarnations et se situent sur le plan le plus élevé dans l'astral, aux côtés des déités, pour lesquelles ils exécutent des tâches visant à maintenir l'équilibre universel. Ils peuvent également donner des ordres aux esprits inférieurs, leur assigner des missions qui leurs permettront d'évoluer. Ces esprits peuvent bien sûr être contactés et guider les humains.

Certains les voient comme des anges et des archanges, ce n'est pas mon cas, à mes yeux il est important de différencier esprits et déités, les esprits ayant connus des incarnations, tandis que les déités non. Cependant, cette vision des anges n'est pas très étonnante puisque la doctrine spirite se base sur une croyance tenant compte d'un Dieu unique, estimant que seul Dieu n'a pas connu d'incarnation. Cette vision est extrêmement restrictive et par conséquent, erronée. Mais cela n'a rien de très étonnant compte tenu de l'époque à laquelle elle fut établit. #solenne