L’origine des anges gardiens

Ange gardien

L’histoire religieuse regorge de gens qui ont toujours cru aux anges, des êtres spirituels servant d’intermédiaire entre le sacré et le terrestre.

Dans les religions Occidentales, les esprits bienveillants ont toujours été nommés “Ange”, en opposition aux esprits malveillants. En Orient et dans les traditions anciennes, la différence est moins bien définie, les êtres spirituels peuvent être bienveillants ou malveillants selon la situation.

Le terme “ange” vient du grecque “angélos”, équivalent du mot hébreux “malakh” qui signifie “messager”. Ainsi les anges sont littéralement des messagers célestes, envoyés par dieu pour nous révéler le but et la destiné de l’homme.

Les anges selon les traditions

Selon la tradition Occidentale, une guerre entre les anges a eu lieu avant la création du monde. L’orgueilleux Lucifer a mis en doute la suprématie de Dieu, lui et ses acolytes ont alors été jetés hors du paradis par les anges demeurés fidèles. Lucifer devient alors le prince des ténèbres et ses anges déchus des démons.

Depuis, les forces de la lumière et des ténèbres se livrent une éternelle guerre pour l’âme humaine. Dans cette guerre, les anges protègent la nature divine des hommes contre les fosses, et profanent les tentations du diable.

Les traditions Chrétienne, Judaïque et islamique retiennent que le premier rôle des anges est de louer Dieu et de se soumettre à sa volonté. Porteurs de volonté divine, ils interviennent auprès des hommes, les aidant parfois à obtenir la grasse et certaines faveurs célestes, épargnant les faibles et punissant les méchants.

Dès le début de la tradition Judaïque  les anges prennent une forme humaine, mais au IIIème siècle après Jésus Christ, la conception Judaïque des anges évolue vers un concept d’esprit désincarné.

Dans l’Égypte Ancienne, les ailes représentent la nature spirituelle, et pendant plusieurs siècles, l’art Chrétien a représenté les anges avec des corps humains ailés.

Alors si Dieu est responsable de tous ces événements, qu’est-ce qu’il pourrait l’empêcher de créer des êtres qui vivent comme lui dans une réalité non physique ? Aujourd’hui une chose est sure, toutes ces histoires sont scientifiquement possibles.

 

source internet