Le pouvoir de la méditation chamanique au son du tambour

Tambour

Nous pouvons utiliser le tambour comme une forme de thérapie pour nous aider à nous libérer de nos émotions intenses comme la souffrance et la douleur. Les sages s’ouvrent à plusieurs chemins et restent ouverts aux possibilités, alors que beaucoup se contentent de faire le moins de choix possible.

Les chamanes ont la ferme intention de transformer leur vie en plusieurs personnes en cultivant une relation et un dialogue avec les multiples sous-soi dans leur propre psyché, ainsi qu’avec les multiples sous-soi dans la psyché des autres.

Ils ont l’intuition du dilemme animal-dieu inhérent à la condition humaine et veillent à surmonter la crise existentielle inévitable qui en découle. Les chamanes ne sont pas sages parce qu’ils savent tout sans se poser de questions, mais parce qu’ils remettent en question tout ce qu’ils croient savoir.

Les chamanes utilisent notamment le tambour sacré pour remettre en question ce qu’ils pensent savoir. Le tambour pourrait être la plus ancienne forme de méditation active connue à ce jour. Cela peut être utile pour de nombreux problèmes, comme: libérer des entités malsaines, résoudre des conflits dans l’inconscient, transformer l’énergie négative des traumatismes passés en énergie positive et aider les gens à ressentir des émotions refoulées.

 

La méditation au son du tambour peut également être utilisée comme méthode de retour à la nature . Dans son livre Sacred Land, Sacred Se%: Rapture of the Deep , Dolores LaChapelle montre comment le tambour peut avoir un effet puissant et direct sur la neurophysiologie humaine.

Elle conclut que le tambour permet d’atteindre un état de transe.

Qui «nous relie directement à notre vraie nature humaine dans tous ses aspects profonds et peut donc nous lier à nouveau à la terre».

En nous soumettant au rythme changeant du tambour, nous nous permettons d’entrer dans le royaume éthéré de l’imagination profonde, où la transformation de guérison est libre; où nous sommes libres de communiquer avec différents archétypes et de voyager dans des mondes sans limites.

Le rythme du tambour ouvre la porte de nos profondeurs, séduisant les anges et les démons de notre inconscient et ressuscitant les dieux et déesses oubliés de notre monde intérieur. Il s’agit d’un voyage mythique qui relie l’intérieur et l’extérieur, le visible et l’invisible, le conscient et l’inconscient.

Le rythme sacré du tambour recalibre notre âme.

La rééquilibrant avec la fréquence cosmique, tout en recalibrant ce qui avait peut-être été faussement réglé auparavant. La méditation au son du tambour nous permet de percevoir les réalités et d’imaginer des possibilités que nous n’aurions pas pu découvrir autrement.

 

La méditation au son du tambour simplifie la déconstruction saine de l’ego grâce à sa puissante résonance avec les profondeurs, permettant ainsi à l’âme de s’exprimer.

Ce que nous voyons au cours de notre voyage de méditation au son du tambour peut révéler des indices sur l’énigme de nos vies et nous éclairer davantage sur le but et le sens de nos vies.

Mais cela peut également nous perturber et nous attrister.

Cela peut briser nos cœurs, nous ouvrant d’autant plus au pouvoir et au caractère sacré.

Le tambour sert de véhicule pour faciliter les voyages dans les mystères du cosmos et de la psyché, où une imagerie profonde et une connexion profonde avec notre moi profond peuvent se produire.

En franchissant les limites avec le rythme vibratoire du tambour, cette expérience a tendance à mélanger les sens de façon synesthésique et nous prenons le pouvoir de la liberté existentielle.

Ce qui est révélé est la vérité de la réalité:

Il n’y a aucune séparation; tout est connecté; tout est une synergie du cosmos et de la psyché.

Avec suffisamment de pratique, le pouvoir de la méditation sur les percussions peut nous aider à développer ce que Ivan Illich appelle «des outils de convivialité » en nous donnant le courage d’interpréter et de vivre notre propre destin, au lieu de nous contenter de vivre le destin que l’on nous a transmis.

Nous pouvons devenir des catalyseurs humains et des agents proactifs pour le changement. Nous pouvons devenir de nouveaux oracles avec le courage de dire aux anciens oracles qu’ils n’ont pas réussi.

 

 

source : https://www.espritsciencemetaphysiques.com/