Les superstitions modernes

Superstitions

Le miroir Brisé

Avant même la création des miroirs, on pensait que tout ce que reflétait l'eau (dans les rivières, les étangs, les lacs ou la mer), faisait d'un seul et même tout. La déformation et le déplacement de ces images était alors le prélude à de mauvais présages.
Avec l'apparition des miroirs, cette croyance a amener à penser que briser un miroir ou non provoque quelques années de malheur.
Le fait de risquer sept ans de malheur remonte à l’Antiquité.
Cette superstition tire ses origines au 1er siècle, sous l’Empire romain. A l’époque, on croyait que les miroirs, alors rares et précieux, renvoyaient l’image des corps mais aussi des âmes. Les Romains pensaient que le miroir capturait l’âme de la personne qui s’y admirait, et que forcément si le miroir se brisait, il en allait de même pour leur âme. Casser son reflet revenait ainsi à abîmer son âme.
Ils croyaient que la vie elle-même se renouvelait tous les sept ans, il fallait attendre le prochain cycle pour que les morceaux brisés de la personne se reconstituent. La durée de sept ans est quant à elle liée aux "cycles de la vie" des Romains. Ceux-ci estimaient qu’une personne évoluait par paliers de sept ans (de 0 à 7 ans, de 7 à 14 ans, etc.), chaque étape forgeant la personnalité de l’individu. 
Si un individu brisait un miroir, la malédiction devait courir jusqu’à la fin de son cycle, soit au maximum 7 ans, et ne pouvait être levée qu’au commencement d’un nouveau.
D’autres pensaient qu’il était possible de conjurer le sort en attendant sept heures avant de ramasser les morceaux du miroir et/ou de les enterrer une nuit de pleine lune.
Dans certains pays comme la Chine, la superstition de casser un miroir concerne un domaine spécifique, l’interprétation serait que vous aurez des problèmes dans votre couple, et cela pourrait même aboutir à une séparation. En Egypte, un miroir brisé signifierait la venue d’un grand malheur. En effet, les Égyptiens se servaient du miroir pour prédire l’avenir, alors un miroir brisé annoncerait un malheur.
D’autres pensent que les miroirs hébergent souvent les âmes des défunts, et parfois ces âmes ne sont pas de bons augures. C’est pourquoi il est conseillé, de ne pas laisser un bébé devant un miroir, de peur que les mauvaises âmes emprisonnées dans le miroir n’aspirent l’âme innocente du bébé. Il est également conseiller de recouvrir votre miroir s’il y a un décès, pour ne pas qu’il emprisonne l’âme du défunt.
Comment conjurer le sort d'un miroir cassé ?
L'influence de la lune a beaucoup à voir avec l'ésotérisme. Par conséquent, il est recommandé d'utiliser un des morceaux du miroir que vous avez cassé accidentellement pour y faire refléter la lune. Faites à la première pleine lune après avoir brisé le miroir. Rappelez-vous qu'il est très positif de garder les morceaux de votre miroir, et certains sont convaincus que cette méthode réduit considérablement la malchance. 
Alors pourquoi ne pas essayer ?

La superstition du parapluie.

D' où vient exactement la fameuse « ne pas ouvrir un parapluie à l’intérieur, ça porte malheur….
Le parapluie aussi utiliser comme ombrelle ou parasol, tire son nom du latin « parare ».
Les gens ont pensé pendant des centaines d’années , que l’ouverture d’un parapluie à l’intérieur, portera malheur et mal chance à l’ouvreur …
Il y a quelques théories sur la façon dont cette superstition à commencer….
Certains pensaient que cette superstition remonte à l’Égypte ancienne où il était régulièrement utiliser pour se protéger contre les rayons chaud du soleil … La légende dit que les anciens égyptiens croient qu’ ouvrir un parapluie à l’intérieur, c’est à dire loin du soleil, engagerait le dieu du soleil qui à ce moment-là aurait diriger sa colère vers tout le monde dans la maison ou le parapluie a été ouvert...
L’autre version , à une approche plus moderne et pratique.
En effet au 18eme siècle, les parapluies « modernes » n’étaient pas si sûr. Fabriquer avec des rayons en métal et des déclencheurs à ressorts, il pouvait être dangereux à ouvrir. Avec ce type de parapluie, il n’était pas rare qu’en l’ouvrant à l’intérieur, on fasse tomber un vase ou autre bibelot, ou même que l’on blesse son voisin si ce dernier se trouvait devant le dit objet ….
En ce sens, la superstition de l’ouverture d’un parapluie à l’intérieur visait plus à protéger les objets ou l’entourage d’une éventuelle blessure. Par conséquent, cette superstition n’était pas nécessairement mauvaise ….
Fait intéressant, certaines personnes pensent que ce n’est pas toujours malchanceux d’ouvrir un parapluie à l’intérieur, certains disent que le malheur arrive:
Si le parapluie est noir ; 
S’il vous a été offert ; 
S’il n’a jamais été utiliser à l’extérieur ; 
S’il y a une personne malade dans la maison.

Source de l’article : We Mystic. (article écrit par Alexandra BC et Elisa VLN)