Créer un site internet

Une sirène très capricieuse !

13648 1219118400

Littéralement la « mère des eaux » est l’équivalent de Simbi, Yémanja, yemaya, Mamy wata dans les mythologies africaines.

 

C’est la sirène locale qui exige des hommes, séduits par sa beauté et son chant, des tâches avilissantes (lui gratter le dos, ramasser un peigne, démêler sa chevelure…).

S’il ne répond pas à sa demande, elle fait chavirer sa barque pour l’entrainer dans les flots et le noyer. On la retrouve souvent dans les contes. En Martinique au fond de la mer dans la baie de Saint-Pierre, une sculpture la représente en hommage à la mer.

#soso