Des passages vers le royaume des morts

21731109 712137718977483 4837135496626389222 n

Pour les Celtes, la mort n'était donc pas inhabituelle et ne représentait pas non plus une coupure dans le cours de la vie.

 

L'invisible frontière entre les vivants et les morts Souvret une fois par an durant Samain, qui correspond à la fête d'Halloween fêtée aujourd'hui aux États-Unis et dans certains pays européens la nuit du 31 octobre.


Dans la religion Celtes, l'autre monde, le monde des morts, n'est pas un endroit si tu es sous la terre ou dans les nuages. Les morts reste toujours proches des vivants et réciproquement. Il existe pour ainsi dire côtes à côtes. À l'occasion de Samain, le voilà qui sépare visuellement les deux mondes tombe. Notre monde et l'autre monde se rencontrent alors sans obstacles. Ce phénomène est à prendre au sens strict, comme la disparition d'un mur séparant jusqu'alors deux zones. 
Dans les légendes et les écrits sur la culture celte, les mortels et les immortels se rencontrent, tombent amoureux. Des mortels également enlevés et conduits dans l'autre monde. Les dieux et les hommes communiquer ainsi de façon très « naturelle.»

Soso
Article composé et proposé par Kelly