L’énigme des enfants verts

73423473 10220528268860971 8115423010250293248 n

Au cours du mois d’août 1887, près de Banjos, en Espagne, deux enfants inconnus sortirent d’une grotte. Ils avaient la peau verte, les yeux bridés et portaient des vêtements faits d’une matière insolite. Ils ne parlaient pas espagnol.

On les confia au juge de paix local qui tenta d’ôter la couleur verte. Mais, il s’aperçut que ce n’était pas du maquillage, mais bien la pigmentation de leur peau.

Pendant presque une semaine, ils refusèrent de s’alimenter. Finalement, ils acceptèrent de manger des haricots frais.

Le garçon, trop affaibli, mourut peu de temps après.

La petite fille survécut.

Peu à peu, sa pigmentation verte disparut.

Ayant appris suffisamment d’espagnol pour s’expliquer, elle raconta qu’elle venait d’un pays sans soleil, où régnait un crépuscule permanent.

Ce mystérieux pays était séparé d’une région lumineuse qu’éclairait le soleil par une large rivière.

« Un jour, un mystérieux tourbillon les avait emportés, elle et son frère et déposés dans la grotte »

La jeune fille mourut en 1892, sans pouvoir nous éclairer d’avantage sur ce mystère.

▪▪▪
Cette histoire est très proche de celle des enfants verts qui sortirent d’une grotte de Woolpit (Angleterre), au XIe siècle.

Les enfants verts de Woolpit sont deux enfants à la peau verte qui seraient apparus dans le village anglais de Woolpit au xiie siècle.

Frère et sœur, les enfants verts sont d’apparence normale, en dehors de leur couleur de peau, ils s’expriment dans une langue inconnue et refusent de manger autre chose que des fèves.

Au fil du temps, ils apprennent à se nourrir d’autres aliments et perdent leur couleur verte, mais le garçon, malade, meurt peu après le baptême des enfants. La fille s’adapte à sa nouvelle vie, mais son comportement continue à présenter des signes inhabituels.

▪▪▪

{<<Cette histoire n’est mentionnée que dans deux sources médiévales : l’Historia rerum Anglicarum de William de Newburgh et la Chronicum Anglicanum de Raoul de Coggeshall. Elle constitue peut-être un compte rendu confus d’un événement ayant réellement eu lieu, mais il est également possible qu’il ne s’agisse que d’une légende populaire décrivant une rencontre imaginaire avec des créatures souterraines ou extra-terrestres.>>}

《●Un étrange souterrain●》

La jeune fille a rapporté que son frère et elle est venue de la « Terre de Saint Martin », où il n’y avait pas de soleil, mais un crépuscule perpétuel, et tous les habitants étaient verts comme eux.Elle a décrit une autre terre « lumineuse » qui pourrait être vu à travers une rivière.

Elle et son frère étaient à la recherche du troupeau de leur père, quand ils sont tombés sur une grotte. Ils sont entrés dans la grotte et erraient dans l’obscurité pendant une longue période jusqu’à ce qu’ils sont sortis de l’autre côté, avant d’entrer dans la lumière du soleil, qu’ils ont trouvé surprenant. Ce fut alors à ce moment qu’ ils ont été trouvés par les moissonneurs.

《●Plusieurs approches pour expliquer …●》

Au fil des siècles, de nombreuses théories ont été avancées pour expliquer cette étrange compte.En ce qui concerne leur couleur verte, une proposition est que les enfants souffraient d’anémie hypochrome , à l’origine connu sous le nom chlorose (venant du mot grec «Chloris», signifiant jaune verdâtre). La condition est provoquée par un très mauvais régime alimentaire qui affecte la couleur des cellules et des résultats de globules rouges dans une teinte nettement verte de la peau. À l’appui de cette théorie est le fait que la jeune fille est décrit comme revenant à une couleur normale après l’adoption d’un régime alimentaire sain.

Il existe deux grandes approches quant à la solution du mystère des enfants verts. Pour certains, c’est un conte populaire typique qui décrit une rencontre imaginaire avec les habitants d’un « autre monde féérique». Pour d’autres, il s’agit du récit d’un événement réel, bien qu’il soit impossible de dire s’il est effectivement dû aux enfants ou s’il s’agit de l’invention d’un adulte.

Source ancient-origins