Une mère en deuil révèle de bouleversantes photos de son bébé mort-né à 16 semaines

Main resized 730x380 5c19499eaedb7 292834

Source : https://www.ayoyemonde.com

 

Il est toujours difficile de perdre un enfant notamment lorsque celui-ci est un prématuré et que vous savez que vous n'allez pas vivre grand-chose avec lui. Il s'agit d'un déchirement émotionnel que cette femme a voulu montrer dans une série de photos très touchante.

C'est une histoire très émouvante que rapporte le site web d'informations et de divertissement britannique le Daily Mail. En effet, en Australie, dans la ville de Perth, une jeune femme de 28 ans a décidé de raconter comment elle a accouché d'un bébé prématuré et de comment elle a dû s'habituer au fait qu'elle n'allait jamais pouvoir le voir grandir puisqu'il n'allait pas survivre à sa propre naissance. En plus de raconter son histoire très touchante, elle a décidé d'accompagner son récit de photos qui montrent la réalité d'une naissance d'un bébé de 16 semaines et vous n'avez sans doute jamais vu ce genre d'image.

Cette femme au grand courage et au grand coeur c'est Justine Zampogna raconte le Daily Mail. Elle était enceinte de son deuxième enfant, une petite fille, lorsqu'au bout de la 16e semaine elle a appris sans doute la pire nouvelle de sa vie. Même si elle allait au terme de sa grossesse, son bébé n'allait par survivre ou du moins il allait vivre quelques heures avant de perdre la vie. Une nouvelle qui l'a évidemment profondément choqué qui l'a conduit à prendre la décision d'accoucher prématurément au bout de 16 semaines et de laisser partir son enfant le plus vite possible au lieu de vivre avec cette idée tout le long de la grossesse.

Elle a donc décidé de prendre la douloureuse décision de mettre un terme à sa grosses prématurément explique le Daily Mail. Elle n'avait finalement pas tant le choix et elle a décidé de documenter la fin de sa grosse à travers une série de photos accompagné du récit de son histoire sur son blog. Il s'agit vraiment de quelque chose de très touchant mais aussi d'un peu traumatisant parce que c'est rare de voir des bébés aussi petits. 

Consciente de l'intérêt que cela pouvait créer, elle a expliqué au média britannique qu'elle avait besoin de faire ça pour faire son deuil mais aussi pour représenter toutes les femmes qui ont vécu ce genre d'histoire. On vous laisse regarder ces photos et on ne peut que féliciter Justine pour cette initiative qui va forcément toucher beaucoup de personnes.