Une érup­tion du Yellows­tone pour­rait tuer cinq milliards de personnes

9925 1 1024x576

Source : https://www.ulyces.co

 

En Pologne, un géologue de l’uni­ver­sité de Silé­sie explique que la prochaine érup­tion du volcan Yellows­tone pour­rait tuer plus de cinq milliards de personnes. Son hypo­thèse, rappor­tée par le site polo­nais WP Tech, consi­dère un phéno­mène simi­laire à celui survenu il y a 640 000 ans. Aux États-Unis, ce volcan actif est surveillé quoti­dien­ne­ment par l’Obser­va­toire volca­nique de Yellows­tone.

« Le Yellows­tone est un super­vol­can dont nous connais­sons trois érup­tions », explique-t-il. « La première a eu lieu il y a deux millions d’an­nées, la deuxième il y a 300 000 ans et la troi­sième, que nous compre­nons le mieux, il y a 640 000 ans. » À chaque fois, les consé­quences ont été dévas­ta­trices. Plus récem­ment, il y a 75 000 ans, le volcan Toby de Suma­tra aurait entraîné la mort de 70 à 90 % de la planète.

Une nouvelle érup­tion à Yellows­tone déclen­che­rait un chan­ge­ment clima­tique extra­or­di­naire, ce qui pour­rait affec­ter le monde entier. « En raison du chan­ge­ment clima­tique, j’es­time qu’en­vi­ron cinq milliards de personnes mour­raient de faim », explique le profes­seur Jerzy Żaba, du dépar­te­ment de géolo­gie fonda­men­tale. « Je pense qu’une érup­tion simi­laire à celle d’il y a 640 000 ans détrui­rait la plupart des terri­toires des États-Unis », pour­suit-il.

Żaba met en garde sur le fait que rien ni personne ne pourra empê­cher la prochaine érup­tion. Le cas échéant, la meilleure chose à faire serait selon lui de fuir le conti­nent nord-améri­cain.