Créer un site internet

Un homme déterre plus de 150 corps d'enfant pour les momifier.

Main resized 730x380 5c38aa85af266 294833

Source : https://www.ayoyemonde.com

 

Des poupées vraiment pas comme les autres...​

C'est l'une des histoire criminelles les plus bizarres de l'histoire de la Russie.. Celle d'Anatoly Moskvin dit le Poupetier. 

En 2011, la police se rend au domicile d'Anatoly Moskvin dans la ville de Nijni Novgorod en Russie. Anatoly est un universitaire notamment spécialisé dans les cimetières et leur histoire. La police veut son avis sur une enquête en cours.

Mais rapidement, les policiers se rendent compte que quelques chose cloche dans l'appartement d'Anatoly. Ils remarquent de nombreux jouets et des vêtements de petites filles alors que l'homme est un célibataire de 45 ans. Mais c'est une autre découverte qui va alerter les policiers.

Ils découvrent une trentaine de poupées positionnées un peu partout dans l'appartement. Elles sont habillées comme des jeunes filles normales et elles dégagent une odeur anormale. 

Les policiers sont horrifiés quand ils se rendent compte qu'il s'agit en réalité de corps de fillettes momifiées ! 

Cela fait un peu plus de 10 ans qu'Anatoly déterre des corps de jeunes filles dans les cimetières. Il veut ainsi leur donner "une vie éternelle" en les embaumant. 

Il aurait en tout déterré plus de 150 corps mais n'en aurait gardé que 29 qu'il a réussi à momifier correctement à l'aide de sel et de bicarbonate. 

Anatoly fête parfois les anniversaires des petites filles, leur servait le thé et leur mettait même du vernis. Il avait installé des boitiers à parole pour certaines pour qu'elles aient l'air plus.. vivantes.

Cette sordide affaire a choqué toute la Russie qui a surnommé Anatoly Moskvin "Le Poupetier". L'homme a été diagnostiqué "schizophrénique paranoïde", il aurait été traumatisé par une expérience quand il était enfant où on l'avait forcé à embrasser une de ses amies de 11 ans qui allait se faire enterrer. 

Anatoly Moskvin est actuellement interné dans un hôpital psychiatrique, toutefois il pourrait être libéré.