Un an après la mort, le corps humain bouge encore !

Image 7

Source : https://www.midilibre.fr

 

Des chercheurs australiens de la "ferme des corps humains" ont fait cette suprenante découverte qui va influer directement sur le travail de la police scientifique.
 

Une étude menée par des chercheurs australiens de l'institut AFTER - Australian Facility for Taphonomic Experimental Research - qui est surnommé la "ferme des corps humains" a démontré que le corps continuait à bouger après la mort.

C'est ce que rapporte ABC News en précisant que cela pourrait aider la police scientifique dans ses investigations en cas de mort suspecte ou de meurtre car la décomposition du cadavre peut modifier la position du corps.

Dans un lieu tenu secret

L'expérience qui a été menée dans l'étrange et mystérieuse "ferme des corps humains" dont le lieu est tenu secret aux alentours de Sydney en Australie a eu des conclusions extraordinaires sur la durée.

"Les bras bougeaient de manière significative"

Les chercheurs ont pris en photo les corps en décomposition toutes les trente minutes. Les scientifiques s'attendaient à certains résultats, mais les conclusions ont dépassé à quoi il s'attendaient. "Nous avons découvert que les bras bougeaient de manière significative", a annoncé la chercheuse Alyson Wilson qui dirige les recherches de l'institut. 

Dans la situation où le bras est positionné le long du corps avec le temps il se retrouve de plus en plus écarté. Ce qui serait dû à une logique contraction des ligaments due à la déshydratation. 

Mais ce qui a surpris les chercheurs, c'est que les mouvements perdurent pendant plusieurs mois et pas seulement au début de la décomposition.