Stephen Hawking et le multivers !

39f59f2c2e986713f6908c72348d35db stephen hawking son dernier article scientifique cherche prouver l existence d univers paralleles

Source : https://www.futura-sciences.com/

Après annonce officielle par l'université de Cambridge de la publication d'un brillant article de Stephen Hawking et Thomas Hertog concernant leur théorie du multivers, sur laquelle ils travaillaient ensemble depuis plus de dix ans, le buzz apparu il y a presque deux mois refait surface.

Interview : les théories sur les multivers sont-elles scientifiques ?  Le concept du multivers, après avoir alimenté la science-fiction et le cinéma, infiltre le milieu de la physique théorique. Et s'il existait d’autres univers que le nôtre, différents ou identiques ? Et si c'était le cas, comment le prouver scientifiquement ? Futura-Sciences a interviewé Aurélien Barrau, astrophysicien spécialisé en cosmologie et auteur du livre Des univers multiples, afin qu’il lève le voile sur la question. 

Stephen Hawking est décédé le 14 mars 2018. Son génie va manquer pour résoudre les énigmes les plus tenaces de la théorie du Big Bang, en particulier celle d'une base quantique de la gravitation ou celle de l'existence d'un multivers découlant de la théorie de l'inflation. Peu de temps avant son décès, Hawking réfléchissait encore à ces deux questions en poussant un cran plus loin la théorie qu'il développait depuis plus de dix ans avec un de ses brillants collaborateurs, le physicien belge Thomas Hertog.

Les deux chercheurs avaient déposé depuis juillet 2017 sur arXiv, la célèbre archive en accès libre de la communauté scientifique globale, le dernier fruit de leur travail ainsi que les corrections successives au cours des mois qui allaient suivre. À la mort de Hawking, un buzz incroyable et incompréhensible a entouré cet article, certes fort intéressant et apportant un éclairage nouveau sur la cosmologie quantique, et surtout sur la théorie dite de l'inflation éternelle. Mais ce travail n'est cependant nullement considéré comme une avancée majeure méritant potentiellement un prix Nobel, et il n'apporte aucune preuve de l'existence du multivers et ne propose pas de test possible pour la vérifier, contrairement à que prétendent certains journaux.

La publication d'Hawking et Hertog indique des pistes mais pas de preuves

Futura avait démonté ces affirmations grandiloquentes (voir l'article ci-dessous) tout en saisissant l'occasion de présenter l'excellent documentaire exposant les travaux fascinants de Stephen Hawking et Thomas Hertog, sans oublier la contribution importante d'un autre collaborateur de Hawking, James Hartle. Malheureusement, l'histoire se répète après l'annonce de l’université de Cambridge que le travail de Hawking et Hertog avait finalement été publié dans une revue officielle, après avoir donc passer le crible des experts anonymes chargés d'évaluer les publications, à la recherche d'incohérences ou d'affirmations sans fondements scientifiques manifestes.

Malgré une troisième version sur arXiv datant du mois d'avril 2018, son contenu n'a pour l'essentiel pas changé (voir toujours à ce sujet l'article ci-dessous). Aucune énigme de l'Univers n'y est donc résolue et aucune preuve ni aucun test de l'existence du multivers n'y sont proposés.

Cela ne veut nullement dire qu'à l'avenir ce travail ne conduira pas effectivement à une percée majeure en cosmologie et en physique théorique. Il est également possible qu'il serve un jour à imaginer un test probant permettant de valider la théorie de l'inflation et l'existence d'un multivers. Vu le calibre de Hawking, Hartle et Hertog, c'est tout à fait envisageable... Mais il est trompeur d'affirmer que c'est actuellement le cas.

On peut penser qu'une preuve, ou pour le moins une indication forte et convaincante, viendra de l'étude des ondes gravitationnelles avec eLisa ou de l'étude fine du rayonnement fossile, plus précisément de ses modes B produits par des ondes gravitationnelles primordiales.