Le vampire de Highgate en Angleterre

Vampire 2

Si vous cherchez dans le dictionnaire la définition du mot vampire, vous lirez qu’il s’agit d’un fantôme sortant de son tombeau la nuit pour sucer le sang des vivants.

Le mythe du vampire est apparu au début XVIIIème siècle, les circonstances restent encore mystérieuses. Il renvoie à toute une série d’événements qui ont eu lieu en très grand nombre dans les régions des Carpates, en Europe centrale.

Lorsque l’on parle de vampire, immédiatement on pense à Dracula et à tous ses confrères de la littérature ou du cinéma fantastique. Pour beaucoup, le vampire s’agit d’une création de l’imaginaire collectif, et que tout cela n’a aucune réalité. Pourtant, lorsque des personnes affirment avoir été témoins de l’inimaginable, la donne change.

Moly et Jane face au vampire

Il y a des cimetières dont l’atmosphère étrange et inquiétante inspire les plus terrifiantes légendes. Les cimetières seraient les lieux privilégiés des feux follets, des fantômes et des vampires. La plupart d’entre nous ne croient pas à ces chimères et pourtant.

Il y a quelques années à Highgate près de Londres, se sont déroulés des événements qui laissent penser que peut-être les vampires n’existent pas que dans notre imaginaire.

Tout a commencé en 1967, lorsqu’un soir, deux lycéennes pressées de rentrer chez elle, ont emprunté un raccourci passant par le cimetière de Highgate. Malgré l’ambiance lugubre qui règne, Moly et Jane plaisantent avec insouciance, à cet instant, elles sont loin de se douter qu’elles n’oublieront jamais cette froide nuit d’octobre.

D’étranges grincements retentissent à travers le cimetière, mais d’où peuvent-ils provenir ? Soudain le cimetière semble hostile mais Jane prend peur. Affolées, les deux jeunes filles courent vers le portail, quand soudain …