Créer un site internet

Le mystère de Marthe Robin

Marthe robin

 

Marthe Robin est une femme qui souleva et soulève encore des polémiques. C’est une femme qui passionne historiens, médecins et prêtres et qui pendant 50 ans vivra sans manger, ni boire, ni dormir, paralysée et alitée dans l’obscurité totale.

C’est dans le petit village de Châteauneuf de Galaure dans la Drôme qu’est née Marthe Robin en 1902. Elle y aura une enfance heureuse mais difficile car ses parents sont de modestes cultivateurs et la vie dans les campagnes est rude à cette époque.

Jusqu’à l’adolescence, Marthe Robin sera une enfant vive et gaie, mais c’est à l’âge de 16 ans que tout bascule, Marthe est alors frappée d’un mal mystérieux.

Le premiers symptômes de Marthe Robin

Pendant 10 ans, de l’âge de 16 ans à 26 ans, Marthe sera tourmentée par d’atroces souffrances au cours duquel son corps se paralysera progressivement. C’est aussi durant cette période qu’elle commencera à ne plus pouvoir s’alimenter.

En 1942, les médecins de Lyon, les professeurs Dechaume et Ricard viennent examiner Marthe Robin très en détail. Ils constatent dans leur rapport que Marthe est paralysée, qu’elle est aveugle et que son appareil digestif ne semble pas fonctionner. Ils émettent l’hypothèse qu’elle pourrait souffrir des séquelles de la fièvre typhoïde  qui l’avait frappé durant son enfance, cependant d’autres médecins n’acceptent pas cette explication.

 

 

Pourtant, il y a une chose que Marthe parvient à avaler; la sainte hostie, ce fût la seule nourriture durant 50 ans. Comment alors expliquer ce prodige défiant toutes les lois du corps humain ? Quelle est la raison de ses terribles souffrances ? Marthe, elle, donne un sens à sa douleur. Elle sait qu’elle a une mission à remplir au près des hommes et que dieu lui a demandé de se sacrifier pour eux.

Durant 50 ans et prisonnière de son mal, Marthe Robin ne sortira plus de sa petite chambre obscure. Se sera vers 1930 que commence ce que beaucoup appelle sans réticence un miracle. Chaque vendredi, Marthe revit la passion du Christ. Sur son corps apparaissent les mêmes blessures que celles du Christ sur la croix. Dans de terribles souffrances, du sang s’écoule de ses pieds et de ses mains percées. Et comme si la couronne d’épines du Christ l’a blessé, du sang coule sur son front. C’est ainsi que tous les vendredis, Marthe Robin accepte de souffrir comme le Christ l’a fait par amour pour les hommes.

Marthe Robin est morte le 6 février 1981 à l’âge de 79 ans. Sa notoriété fût-elle que durant toute sa vie elle reçut plus de 100 000 personnes qui venaient chercher au près d’elle le réconfort et la lumière.