La combustion spontanée du corps humain : Mythe ou réalité ?

1022483924

Pour le moment quasiment jamais expliquée par la science, la combustion spontanée humaine, soit en quelques mots, un corps humain qui brûle soudainement, à plus de 900 degrés est un phénomène incroyable !

Elle se nomme aussi « Pyrocinèse », ou « spontanéous human combustion » en anglais ! ou encore « auto- combustion ».Durant les dernières décennies, des centaines de cas ont été présentés à travers le monde, avec une moyenne de cinquante cas par an.

 

Ce qui reste peu explicable pour le moment, c’est que tous les corps retrouvés, ont brulé à plus de 900 degrés, sans jamais toucher aucun meuble ou autre personne autour; Dans tous les cas recensés, jamais une combustion n’a engendrer un incendie . Le corps prend feu puis brûle complètement, en quelques minutes, sans que quoi que ce soit ne soit marqué autour. Il faut savoir que pour qu’un corps brûle en crématorium il faut environ 1h30, alors que pour la combustion, moins de 7 minutes. Il ne faut pas non plus oublier qu’un défunt qui passe par la case crématorium garderas ses dents, et certains de ses os, qui ne bruleront pas, alors qu’avec la combustion, TOUT disparait. Certains corps ont été retrouvés, enfin, certaines cendres, sur des fauteuils, ou sur le sol, sans que ces supports ne portent quelconque trace de brûlure.

 

Plusieurs études ont été menées pour essayer de comprendre si un déclencheur commun pouvait être trouvé, comme par exemple, la recherche d’alcool ou de gaz dans les personnes touchées. Ou encore si ces dernières avaient été touchées par la foudre, une électrocution ou quelque chose du genre mais rien n’a été trouvé.