L’ARCHE DE NOÉ DÉCOUVERTE ? DES CHERCHEURS « SÛRS À 99,9% » D’UNE DÉCOUVERTE BIBLIQUE ÉTONNANTE

Noahs ark

Source : https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com

 

Des scientifiques ont peut-être découvert les restes de l’arche de Noé, ce qui pourrait être la plus grande découverte archéologique biblique de tous les temps.

Pendant des millénaires, les scientifiques et les chrétiens ont cherché des preuves que l’histoire était en fait un évangile.

Une équipe d’explorateurs chrétiens évangéliques a trouvé ce qu’ils prétendent être une preuve à 99,9% de l’arche de Noé sous la neige et les débris volcaniques sur le mont Ararat en Turquie.

Noah’s Ark Ministries International, une équipe de chercheurs basée à Hong Kong, affirme avoir trouvé des pièces en bois d’une structure dont le carbone remonte à 4 800 ans et qui a été trouvée à environ 4000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Yeung Wing-cheung, un cinéaste qui a aidé à découvrir les restes, a déclaré : « Ce n’est pas sûr à 100% que c’est l’arche de Noé, mais nous pensons à 99,9% qu’il s’agit bien d’elle. »

À l’intérieur de la structure alléguée

Le membre de l’équipe de Noah’s Ark Ministries International, Man-fai Yuen, a ajouté : « La structure est divisée en différents espaces. Nous croyons que la structure en bois est la même structure enregistrée dans les comptes historiques. »

Le bois a été découvert sur le mont Ararat

Un autre membre de l’équipe, Panda Lee, a déclaré : « J’ai vu une structure construite avec des planches de bois. Chaque planche faisait environ 20 centimètres de largeur. J’ai pu voir des tenons, preuve d’une construction ancienne antérieure à l’utilisation de clous métalliques. Nous avons parcouru environ 100 mètres vers un autre site. J’ai aussi pu voir des fragments de bois brisés intégrés dans un glacier et d’environ 20 mètres de long. »

D’autres disent qu’il n’y a pas de preuve d’une grande inondation, et encore moins du bateau géant

L’équipe a déclaré que la structure avait plusieurs compartiments, y compris des poutres en bois.

Ils ont également découvert ce qui semble être des murs en bois, des portes, des clous et même des escaliers.

Certains, cependant, sont naturellement sceptiques au sujet de la découverte.

Mike Pitt, un archéologue britannique, a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve d’une grande inondation, et encore moins du bateau géant qui aurait pu contenir deux membres de chaque espèce.

Il a dit : « S’il y avait eu une inondation capable de soulever un grand navire à quatre kilomètres du côté d’une montagne il y a 4 800 ans, je pense qu’il y aurait des preuves géologiques importantes pour cette inondation dans le monde ; et il n’y en a pas. »