Estelle, 19 ans, de Vitry a frôlé la mort après une coloration pour cheveux - elle lance maintenant une alerte

7955175 823d284a f264 11e8 84ba 5201c571b14d 1 1200x778

Source : http://incroyable.co

 

Pour des millions de personnes, se teindre les cheveux et quelque chose d'assez normal. Que ce soit à la maison ou en salon, le procédé est simple : on l'applique sur les cheveux en suivant les instructions, on attend le temps indiqué, on rince, on fait son shampoing et miracle ! Mais il y a une étape que beaucoup oublie et qui peut sauver la vie comme l'explique Estelle dans la vidéo en fin d'article.

Estelle, 19 ans, l'a appris à ses dépends et elle se souviendra pour toujours de ce vendredi où elle s'est teint les cheveux chez elle à Vitry. La jeune femme a expliqué au Parisien qu'elle était passé de blonde à brune mais qu'elle avait senti que son cuir chevelu commençait à gratter. 

1543392399 4328

Le haut de sa tête s'est mis à enfler et, après avoir été voir son pharmacien, elle a pris des antihistaminiques et a appliqué une crème contre les démangeaisons. Mais malheureusement, la situation a vraiment empiré.

Sa maman a expliqué sur son compte Facebook le 20 novembre dernier  :

« Bonjour, je tiens à vous partager l’expérience de ma fille suite à une coloration de cheveux Franck Provost. Il est précisé dans la notice qu’il faut faire un test allergique avant de procéder à la coloration. Certes elle n’a pas suivi les instructions à la lettre. Mais il est important de mesurer les conséquences de cet acte. »

« Il serait indispensable que les mises en garde soient plus claires et alarmistes et surtout plus visibles. Préciser sur le packaging que le produit contient du PPD, un produit hautement allergène qui peut entraîner des réactions catastrophiques. »

1543392690 8272

« Ce produit est présent dans bon nombre de coloration pour cheveux en salon comme en supermaché. Ma fille a du être prise en charge en urgence pour enrayer les effets du produit et ne pas s’étouffer. Nous avons heureusement réagi à temps. Soyez vigilants »

Estelle a fait une réaction que beaucoup de personnes peuvent également avoir. Son erreur a été de ne pas attendre 48h après avoir fait un test de la coloration sur sa peau avant application. La jeune femme a seulement attendu 30 minutes mais qui aurait pu penser que la PPD pour paraphénylènediamine, de la famille des benzènes, ce produit hautement allergisant, aurait cet effet sur elle. 

Aux urgences, les médecins ont expliqué à la famille qu'ils étaient habitués à ce genre de cas et l'ont traitée aux corticoïdes et aux antihistaminiques. Malheureusement, l'oedème empire et Estelle a finalement dû être hospitalisée. Gonflement de la langue, difficultés à respirer, pouls battant très fort et sensation d'étouffer, elle a frôlé la mort mais veut déjà alerter un maximum de personnes possible. 

Comme l'ont rappelé Estelle et sa mère au Parisien , cette substance, la PPD, est répertoriée comme dangereuse mais est présente dans 90% des colorations disponibles dans le commerce.

1543392667 0552

Le Parisien a contacté l’Agence du médicament qui a précisé que « la réglementation européenne a été revue » depuis 2013 ainsi que Catherine Oliveres-Ghouti, membre du Syndicat national des dermatologues. Selon elle, « 2 à 3% de la population y est allergique alors qu’aujourd’hui, une personne sur deux se teint les cheveux. »

Les coiffeurs sont les premiers à en être victime : « Quand ils deviennent allergiques, il n’y a pas de solution, ils n’ont plus qu’à changer de métier. C’est une maladie professionnelle. » mais il est bon de savoir que la PPD se trouve également dans les teintures utilisées pour les tatouages au henné et pour colorer les vêtements foncés. 

Faites donc très attention avant de réaliser votre coloration. Cela peut sembler contraignant d'attendre 48h après avoir testé le produit sur votre peau mais cela peut aussi vous sauver la vie ou vous éviter de passer un moment terrifiant comme celui qu'a vécu Estelle. 

N'hésitez pas à partager son histoire !