Créer un site internet

Dans le futur, nos morts ne seront ni enterrés ni incinérés, ils seront dissous.

Untitled design 16

Source : https://www.vonjour.fr

 

La mort est inévitable et n’est pas une chose agréable à considérer. Cependant, c’est nous qui devons décider ce qui arrive à nos restes quand nous mourrons. Il y a deux options principales pour lesquelles les gens optent habituellement, d’abord être mis en terre, c’est-à-dire, l’action ou la pratique d’enterrer un cadavre. Et l’autre étant la crémation, c’est-à-dire la disposition du corps d’un mort en le brûlant en cendres. Mais ces deux méthodes ne sont pas très respectueuses de l’environnement. Par conséquent, pour surmonter cela, il y a maintenant un mouvement croissant qui préconise une alternative plus durable et plus respectueuse de l’environnement.

Selon Caitlin Doughty, qui possède et exploite une maison funéraire à but non lucratif en Californie, la «contamination croisée des corps est inévitable» dans la crémation. Elle ajoute: « Nous envoyons nos familles dans ces entrepôts industriels intimidants avec des machines à brûler géantes crachant du gaz naturel.» En ce qui concerne les enterrements, on estime que des millions de litres de liquide d’embaumement, qui contiennent des produits chimiques toxiques capables de s’infiltrer dans le sol, sont enterrés avec les corps chaque année.

W32 768x1024

Un article publié par la BBC a rapporté que le monde est à court d’espace de mise en terre. Tout ce chaos a amené les scientifiques et les chercheurs à étudier différentes façons de mieux aborder ce problème.
Parmi celles-ci, il y a la machine Resomator. Cette machine innovante dissout les corps grâce à un processus appelé hydrolyse alcaline.

Cette technique est similaire à celle de la crémation; c’est une option plus éthique car elle produit moins de polluants et de dioxyde de carbone. Selon le magazine Wired,  » Le système utilise une méthode basée sur l’eau et l’alcali à haute température et haute pression pour réduire chimiquement le corps en cendres blanches. Après le séchage et le traitement des os blancs, la cendre stérile blanche et pure est donnée aux parents tout comme lors d’une crémation .  »

Wired1

Selon Sandy Sullivan, la fondatrice de Resomation Ltd., « c’est bon pour la société, c’est bon pour l’environnement». De plus, l’hydrolyse alcaline est actuellement légale dans plusieurs États américains et provinces canadiennes ainsi qu’au Royaume-Uni.

Ce processus est estimé à environ 35 €, ce qui, si vous avez déjà eu la malchance de faire face à la mort d’un être cher, une alternative drastiquement plus économique.

Le principe de dissoudre un corps pourra mettre certains mal à l’aise. Cependant, cela pourrait être une très bonne option pour un avenir meilleur et certainement beaucoup respectueux de l’environnement.