Cousteau a affirmé avoir vu des choses terribles dans les mers du Gabon !

Hqdefault 1 1

Avez-vous déjà entendu parler de la lettre du Commandant Jacques Yves Cousteau adressée au Pape Jean Paul II, juste après sa visite d’exploration au Gabon ?

Pour ce qui ne connaissent pas vraiment qui était cet explorateur, voici une brève biographie :

Le Commandant Cousteau (Jacques Yves) est né à Saint-André-de-Cubzac en Gironde le 11 juin 1910.

Il est mort le 25 juin 1997 à Paris. Il est à l’origine, Officier de la Marine Nationale Française et devient explorateur océanographique.

Un extrait de la lettre. Cette lettre n’avait été révélé qu’à trois personnalités: le Pape Jean Paul II, l’ancien Président des Etats-Unis de cette période et le Président Omar Bongo Ondimba. S’il s’agit d’un document extrêmement protégé. Quoi qu’il en soit si cette lettre n’est pas un canular, elle est belle et bien truffée d’image fantasmagoriques que seuls les esprits éveillés comme les artistes, les spirituels, les critiques artistiques et peut-être les vrais archéologues, pourraient décoder.

Voici un extrait de la lettre: « Je me rendis sur mon bateau pour explorer la mer du Gabon où je perdis mon âme. J’ai découvert des merveilles sous les eaux de la mer du Gabon, des merveilles uniques au monde.

Hqdefault 3 2

Puis, je vis un navire hollandais dans les profondeurs des eaux de la mer du Gabon. Je visitai le navire chargé des biens et des ossements hollandais échoués au cœur de la mer inexplorée et inconnue du monde. Je vis l’or et le trésor enfouis dans une grande grottes comme la Calédonie gardé par un dragon serpent ayant un point rouge au front qui se transforme en un puissant sir-roi (un homme sirène qui avait des pouvoirs et me vit, frappa de sa queue sur ma caméra et me saisit. Il m’emmena vers d’autres dimensions pour voir les choses que je ne peux pas mentionner dans cette lettre et que ma langue ne pourra jamais prononcer. Il grava mon nom sur une Pierre et quand je regardai, je vis la date à laquelle j’allais mourir.

Saint Père, prie pour mon âme qui, hormi les merveilles qu’elle vit, vit également des choses abominables de ce petit pays, première puissance du monde dans sa face occulte, et dans ses mystères innombrables et négligés par le monde. La spiritualité est au cœur des eaux et forêts gabonaises.

Voici la religion du monde où Dieu et les siens se manifestent encore comme il était autrefois en pensée, en paroles et en action. Que l’UNESCO et le VATICAN protègent le Gabon contre les oppresseurs et leurs mauvaises pratiques sur cette terre bénite de Dieu. Oui le Gabon est notre espoir en matière d’intelligence, de savoir et de connaissance des choses ordinaires.

Alors le monde doit se prosterner devant le GABON en l’élevant pour que lui ensuite, s’élève. » Il reste maintenant à savoir si vous s’y croyez, à cette histoire? S’il est vrai, d’après les découvertes faites par le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) en 2008, que le Gabon serait le berceau de l’humanité, alors, c’est certainement possible que des choses terribles puissent se retrouver au fond des mers Gabonaises. Ne pensez-vous pas? Lettre du Commandant Jacques-Yves Cousteau au Pape après son passage au Gabon.