Cet artiste a donné naissance à une espèce de mouches capables de vivre sur Titan

Mouche titan 700x394

Source : https://www.ulyces.co

 

La biologie peut nous aider à nous préparer à la vie dans l’espace. Il y a sept ans, l’artiste anglais Andy Gracie a commencé à élever des mouches qui pourraient supporter les conditions environnementales difficiles sur Titan, la plus grande lune de Saturne. Le blog d’art We Make Money Not Art publiait le 17 septembre dernier une interview sur d’Andy Gracie et de son projet inouï. « Je me suis intéressé à la façon dont des ajustements subtils des objets et des situations de la vie quotidienne peuvent créer des conditions qui ne sont pas terrestres », explique-t-il.

Les drosophiles de manière générale sont depuis longtemps envoyées dans l’espace pour appréhender ses effets sur des organismes vivants. Gracie a ainsi tenté d’influencer l’adaptation des mouches à un environnement équivalent à celui qu’on trouve sur Titan. C’est pourquoi il a imaginé une chambre bardées de LED simulant les conditions d’éclairage de la lune, dont la pression interne est supérieure à celle de la Terre. Le dispositif ne possédant pas de système de refroidissement, il a dû réaliser ses expériences en hiver, chauffage éteint. Gracie a même donné un nom à l’espèce à laquelle il a donné naissance : la Drosophila titanus.

Titan n’invite pas à la détente sur un transat ; il y fait sombre, froid (-179,2 °C), il n’y a pas d’eau liquide à sa surface et la pression atmosphérique y est très basse. Toutefois, le simple fait que Titan ait un climat ou une atmosphère fait de ce corps céleste l’un des endroits les moins hostiles pour l’être humain dans le système solaire.

Gracie avait prévu de consacrer le reste de sa vie à cette expérimentation, mais les mouches se sont soudainement effondrées et l’expérience s’est terminée. En ce moment et jusqu’à la fin du mois de septembre, la Science Gallery à Dublin propose une exposition de son travail sur les fameuses Drosophila titanus.