Créer un site internet

Ces chercheurs veulent prouver que nous ne vivons pas dans la matrice

Maxresdefault 28

Source : https://www.ulyces.co

 

N’en déplaise aux aficionados de l’œuvre des sœurs Wachowski, Elon Musk en tête, nous ne vivrions pas au sein d’une simulation informatique. C’est du moins ce que tend à prouver une étude publiée le 27 septembre par Zohar Ringel et Dmitry Kovrizhi, deux physiciens de l’université d’Oxford, dans la revue Science Advances.

Intitulée « Quantized gravitational responses, the sign problem, and quantum complexity », la démonstration des deux chercheurs suit une succession de travaux complexes pour néanmoins apporter une réponse simple, indique The Register. Selon Ringel et Kovrizhi, il est tout bonnement impossible de concevoir un simulateur capable de reproduire tout ce que l’Homme a déjà appris au sujet des systèmes quantiques.

De plus, aucun calculateur, qu’il soit quantique ou classique, ne serait assez puissant pour être au fait de l’intensification de la complexité de certaines interactions quantiques. À la rigueur, une simulation capable de modéliser des éléments à un niveau quantique s’arrêterait à un nombre limité d’objet. Pas plus.

Il serait ainsi impossible de construire une machine suffisamment conséquente pour reproduire l’intégralité de notre univers. Du moins, selon ces deux chercheurs, et dans l’état actuel de nos connaissances. Elon Musk ne devrait pas s’avouer vaincu pour autant.