Ces astronomes ont découvert deux « lunes fantômes » en orbite autour de la Terre

9894 700x394

Source : https://www.ulyces.co

 

La Terre pourrait bien avoir trois lunes. Des astronomes viennent d’annoncer leur découverte de « lunes fantômes », qui sont en fait des nuages de poussière circulant en orbite autour de notre planète, rapportait le Times le 30 octobre. Cela fait des dizaines d’années que les chercheurs affirment que l’existence de tels phénomènes est possible, et une équipe de physiciens hongrois, d’un observatoire privé, vient certainement d’en apporter la preuve.

La Royal Astronomical Society précise que ces lunes fantômes gravitent environ à 400 000 kilomètres de la Terre et qu’elles auraient été observées pour la première fois en 1961. Une découverte controversée par le fait que ces lunes émettent un signal très faible, dont beaucoup de scientifiques doutent. Les chercheurs hongrois ont cette fois utilisé des filtres polarisants pour tenter d’observer ces mystérieux nuages de poussière.

Les images qu’ils ont enregistrées montrent bien une lumière polarisée, réfléchie par la poussière, qui s’étend en dehors du champ de vision de l’objectif de la lentille de l’appareil photo. Le modèle que les scientifiques hongrois ont observé correspond bien aux découvertes faites par l’astronome polonais Kazimierz Kordylewski en 1961. « Les nuages de Kordylewski sont deux des objets les plus difficiles à observer. Bien qu’ils soient aussi proches de la Terre que la Lune, ils sont largement ignorés par les astronomes. Il est intrigant de confirmer que notre planète a des pseudo-satellites poussiéreux en orbite aux côtés de notre voisin lunaire », a commenté la co-auteure de l’étude, Judit Slíz-Balogh.