À New York, des sorcières se réunissent pour jeter des sorts à Donald Trump en direct sur Facebook

Telechargement 1 1 700x525

Source : https://www.ulyces.co

 

L’événement diffusé en live sur Facebook et Instagram se tenait samedi 20 octobre dans une librairie de Brooklyn, raconte The Independent. Des sorcières s’y sont réunies pour jeter un sort au juge Brett Kavanaugh, siégeant à la Cour suprême des États-Unis depuis le début du mois d’octobre. Un « acte de résistance et de résilience» pour protester contre l’homme de droit, visé par des accusations d’agressions sexuelles. Le sort visait également « tous les violeurs et le patriarcat qui les enhardit, les récompense et les protège », ont précisé les organisatrices de l’événement.

Les sorcières de la librairie Catland ont installé des poupées de chiffons, censées représenter Brett Kavanaugh, mais également Donald Trump, dans un cercle tracé à la craie, contenant aussi trois bougies plantées de clous. Sur Facebook, les sorcières ont donné quelques conseils aux amateurs de magie noire, pour que les internautes puissent reproduire le sort chez eux. De la terre récoltée dans un cimetière, des clous de cercueil, une bougie noire, un miroir brisé, ou encore de l’eau des toilettes sont notamment nécessaires pour sceller la malédiction. « Le mal que nous voulons infliger à Kavanaugh et Trump, c’est qu’ils soient exposés et montrés au grand jour pour ce qu’ils sont, puis évincés, ou au moins discrédités », a expliqué Dakota Bracciale, la co-propriétaire de Catland Books.

Quand leur sort sera-t-il efficace ? « Le plus tôt possible », répondent les sorcières, qui ajoutent tout de même auprès de BBC News qu’il « n’existe pas de calendrier précis pour ces choses-là ». En 2017, le même groupe avait organisé trois rituels destinés à maudire Donald Trump. Une autre réunion de sorcière devrait être organisée le 3 novembre prochain, pour consolider le sort. « D’un point de vue pratique, il y a bien un sort et nous allons les maudire et leur souhaiter de mauvaises choses. Mais le plus important, c’est cette réunion d’individus qui sont d’accord que nous vivons un moment important pour notre pays », expliquent les sorcières libraires.

Les propriétaires de Catland Book ont confirmé que tous les bénéfices dégagés par ces soirées seraient reversés à des associations, notamment le Planning Familial.