Les stations fantômes du métro de Paris

72444852 10220498555638159 2498807321363218432 n

 

Saviez-vous qu’il existe des “stations fantômes” dans le métro parisien ? Si certaines stations du métro parisien ne figurent plus sur le plan habituel, elles n’en demeurent pas moins présentes sous nos pieds ! Les stations de métro oubliées sont un sujet de curiosité pour bon nombre d’entre nous. Voici donc un petit voyage sous terre.

《●Quatorze stations fantômes sous nos pieds !●》

Les stations dites « fantômes » ont été fermées lors de l’entrée en guerre de la France en septembre 1939, au début de la Seconde Guerre mondiale, et certaines n’ont jamais rouvert depuis. En effet, une partie du personnel se trouvant mobilisée, le métro fonctionna en réseau réduit. Au moment de la Libération, les stations qui étaient trop peu utilisées ou trop proches de stations voisines ne furent pas remises en service (par exemple : Arsenal, Martin-Nalaud, Porte des Lilas, Saint Martin, Croix Rouge et Champ-de-Mars).

D’autres ont été recyclées ou ont disparu au fil de l’évolution du métro. Deux stations enfin ont été construites mais n’ont jamais accueilli le moindre voyageur et sont dépourvues d’accès à la voie publique. Trois autres ont été conçues, mais n’ont jamais été desservies par une ligne de métro.

《●Quelles sont les stations jamais ouvertes ?●》

Deux stations du métro de Paris ont été réalisées sur des embranchements, mais n’ont jamais accueilli le moindre voyageur, faute d’accès extérieurs : Porte Molitor / Murat et Haxo. Seules quelques rares circulations lors de circuits spéciaux permettaient de les visiter jusqu’en 2007.

Porte Molitor est une station construite sur un raccordement entre les lignes 9 et 10 dit « voie Murat », et était destinée à l’origine à la desserte du stade du Parc des Princes les soirs de matchs. Mais l’exploitation trop compliquée a fait abandonner le projet et les accès ne furent jamais construits. Les voies servent depuis au garage des trains.

Source pariszigzag