Le manoir Victorien hanté de Nyack

Manoir hante 1

 Le fleuve Hudson, majestueux et dominant est une force irrésistible qui sépare les états de la côte de la Nouvelle Angleterre des autres états. C’est un grand fleuve dont l’histoire est imprégnée de pionniers de la guerre de l’indépendance et de l’âme Américaine.

Le long de ses rives montagneuses, les Hollandais ont construit au 17éme siècle des manoirs magnifiques, importés brique par brique d’Europe.

Et à cet endroit, où le pont Tappan Zee enjambe maintenant le fleuve sur une distance de cinq kilomètres, l’infâme général Benedict Arnold a vendu son pays aux Anglais.

L’histoire du manoir hanté

C’était une époque de bataille célèbre sur les rives de l’Hudson et d’innombrables jeunes révolutionnaires et soldats Anglais y ont laissé leurs vies.

Cette période a léguée à la région de nombreuses histoires de fantômes, de maisons hantées et d’apparitions de disparus.

D’un côté se trouve le légendaire village de Sleepy hollow ou régnait le cavalier dans tête.

Tandis qu’à gauche sur le côté ouest, à Nyack, un village situé dans le comté de Rockland se trouve un vieux manoir Victorien rouge situé au 1, Place LaVeta, que l’on dit hanté.

Une femme qui connait bien l’histoire de cette région et du manoir raconte que tous les fantômes de ces lieux sont gentils et qu’il n’y a pas de méchants fantômes.

L’ancienne propriétaire, Helen Ackley, qui a vécu avec les fantômes pendant vingt-trois ans, explique qu’elle ne les à jamais considérer comme des fantômes, mais plutôt comme des personnes invisibles.

Madame Ackley et son mari George ont acheté cette vieille maison de dix-huit pièces pour s’y établir avec leurs quatre enfants, trente ans plus tôt.

La maison était vide depuis sept ans et avait besoin d’être rénovée. Ce que la famille Ackley ignorait quand ils ont emménagé dans cette vieille bâtisse, c’est que la maison était déjà occupée. Durant les mois et les années qui ont suivi, la famille Ackley a fini par bien connaitre les étranges occupants de leur maison.