La destruction d’un orphelinat !!Que deviennent les fantômes

Orphelinat

La destruction d’un ancien orphelinat hanté, laisse aujourd’hui perplexe l’ancien personnel. La raison ? Le sort des fantômes qui hantent les lieux…

Situé à Saint-Jean de Terre-Neuve, au Canada, cet ancien orphelinat, construit il y a des siècles, possède une histoire quelque peu intéressante. Construit durant les années 1800, cette vieille bâtisse est devenue une école, avant d’être finalement abandonnée en 1976. Après avoir été laissé à l’abandon durant des décennies, le bâtiment a été ravagé par un incendie, causant des dommages irréparables.

Aujourd’hui, même si les murs de cette vieille bâtisse ne sont plus, les histoires concernant son passé fantomatique perdurent dans les mémoires.

Orphelinat Belvedere : un lieu chargé d’histoires de fantômes

Comme de nombreux lieux hantés à travers le monde, l’orphelinat Belvedere n’échappe pas à la règle des histoires fantomatiques. Lorraine Michael, ancienne directrice de l’école, a été témoin de ces phénomènes. Selon cette femme, à l’intérieur du bâtiment, et dans chacune des pièces, résonnaient de mystérieux bruits, venus de nulle part. Elle déclare :

« D’étranges bruits de pas se faisaient entendre, comme si une personne marchait au dernier étage de l’orphelinat. Bien que cela soit étonnant, à aucun moment, ces bruits m’ont effrayés. Je restais là, écoutant ces pas. Toutefois, même si je savais que j’entendais un fantôme, je n’allais pas y monter et tomber nez à nez avec ce revenant ».

En plus des pas fantomatiques relayés, les visiteurs et membres du personnel rapportent également avoir entendu des portes s’ouvrir et se fermer seules, sans aucune raison apparente. Mais ce n’est pas tout. Un étrange sentiment glaçant d’une présence inconnue, les parcourait à certains moments. Il se raconte que les phénomènes étaient si intenses, que certains employés avaient même trop peur d’entrer dans le bâtiment seul.

Aujourd’hui, si plus aucun phénomène ne résonnera à travers ces murs, le sort des fantômes qui y erraient, interroge l’ancien personnel. Que vont-ils devenir ? Souhaitant répondre à cette question, Lorraine affirme :

« Je ne suis pas du tout experte dans ce domaine. Mais si ce fantôme était directement lié à l’orphelinat, et suite à sa destruction, je suppose que l’esprit doit dorénavant reposer en paix ».

Source : Yahoo! Actualités