Créer un site internet

La Cave aux Fées

Cave

 La cave aux fées est une sépulture collective néolithique qui daterait de 2000 ans avant notre ère. Connue dès avant la Révolution et partiellement explorée à diverses reprises depuis cette date, l’allée couverte fut plus systématiquement fouillée en 1889 par Adrien de Mortillet (fils de Gabriel de Mortillet, géologue préhistorien 1821-1898) puis retomba quasiment à l’abandon.
 

Il faudra attendre 1975 pour que des travaux de restauration entrepris par le Service Régional d’Archéologie révèlent son imposante architecture.
 

Sa longueur est de 14 mètres, sa largeur 2m et sa hauteur en fond de cave atteint les 2m50.
 

Ce qui a été découvert à la Cave aux Fées :
 

~Des restes humains.

Deux couches à inhumations séparées par un dallage ont été identifiées.

Une estimation de 1894 conclut à la présence d’au moins 150 individus, toutes couches confondues. Les spécialistes pensent aujourd’hui qu’il y en avait bien plus.

On a découvert 45 crânes dont la plupart étaient incomplets.
 

~Des objets.

Une ébauche de hache, une grande lame en silex gris, deux petites lames, plusieurs retouchoirs, quelques flèches à tranchant transversal, un morceau d’os carré percé d’un trou, deux épingles en os. Parures : plusieurs canines de carnivores percées (blaireau, renard et chien), des coquilles également percées, des perles en nacre, trois perles en os et une unique perle en cuivre.
 

Sur place, un panneau explique son origine lointaine et la qualifie de résidence druidique. Nos observations nous ont permis de remarquer la présence de 5 pierres placées en cercle rappelant un pentacle, au nord du monument, ainsi que 7 arbres placés en arc de cercle.
 

L'allée couverte subit encore les travers du temps où elle servit notamment de décharge pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1957, un nettoyage des lieux permit d'extraire un ensemble de munitions abandonnées.

Il s'agissait d'une tombe collective, dont le nombre de corps inhumés est estimé à plus de 150.
 

Légendes et récits concernant la Cave aux Fées :
 

~ " Sachez que le monument que vous visitez aujourd’hui a terrorisé plusieurs générations de villageois. Il doit son appellation à la croyance suivant laquelle il était la demeure de fées dont la seule occupation consistait à effrayer les passants. On parlait aussi d’apparitions, lors des nuits les plus noires, d’une vache blanche venant piétiner les champs avoisinant la Cave aux Fées. Aujourd'hui encore certains ont raconté avoir observé ces Fées."
 

~Le récit d'un Homme, venu visiter le village au 18° siècle :     " Vers le milieu du siècle dernier, un étranger étant venu visiter le village, dit un jour aux habitants : Quel est l’heureux mortel qui possède la Cave aux fées près de l’autel des druides ? Elle renferme les dépouilles et les trésors des Gaulois. A l’instant même, les habitants accoururent en foule au château, demandant au seigneur la permission de fouiller la Cave aux Fées. Ils avaient à peine commencé, qu’ils trouvent un escalier, un souterrain bien voûté, de longs rangs de squelettes et des armes ; mais tout à coup une terreur panique les saisit ; ils s’enfuient, comblent l’entrée du souterrain. Personne n’a visité depuis la Cave aux Fées ".
 

~ " Sur les hauteurs, se tient une allée couverte néolithique aux dimensions particulièrement imposantes. Il s’agit de la Cave aux Fées, fouillée à la fin du XIXème siècle, à laquelle se rattachent de nombreuses légendes. L’une d’elles rapporte qu’elle abritait un personnage fantastique sans tête nommé Blaisot, qui courait la campagne pendant la nuit et égarait les voyageurs isolés en poussant des cris. " article proposé par Jessy MR