Lilith, la reine des succubes

Telechargement 16

Ce que représente Lilith

 

 

Lilith serait l’opposé d’Ève, son antithèse. Ève est blonde, aux yeux clairs, au teint pâle, docile et soumise. Au contraire, Lilith est rousse, mate de peau, ses yeux sont noirs. Les deux femmes ont en commun leur grande beauté.

Lilith véhicule une image de démone sexuelle, une femme fatale stérile, tandis qu’Ève est plutôt la femme docile et procréatrice.

Lilith est une femme trompée. C’est pourquoi elle représente les dissensions de couple, les haines familiales et la jalousie.

En psychanalyse, le mythe de Lilith véhicule de nombreux thèmes archaïques. On parlera du combat entre le Bien et le Mal, du fantasme de « dévorement » ou « dévoration » des enfants ou encore de la séduction forcée quasi « adductive » des jeunes hommes. La déesse représente la sexualité, la rivalité, les relations hommes/femmes avec les notions de gynotropisme et de misogynie, les pulsions, la fécondité et la stérilité.

 

Lilith dans les civilisations anciennes

Les représentations du personnage sont variables et parfois contradictoires selon les cultures. Lilith est parfois chtonienne (appartenant à la Terre), aérienne ou aquatique. Mais en général, elle véhicule une image de femme dévoratrice d’hommes, dotée d’une sexualité dépravée, tout en étant le symbole de la frigidité et de la stérilité.

Chez les Sumériens et les Babyloniens, Lilith est représentée comme une femme ailée, aux pieds se terminant par des griffes, debout sur deux lions se tournant le dos et entourée de chouettes. C’est la Femme-Chouette Divine considérée comme reine des succubes et des Enfers. Elle symbolise la séduction et les plaisirs interdits. Elle fait référence à une créature apportant les esprits du vent et semant la maladie sur Terre.

 

Une représentation de Lilith datant de l’aire babylonienne.

 

Dans la civilisation minoenne, de 2700 à 1200 av. J.-C., Lilith était la « déesse aux serpents », superbe et dévoratrice.

Dans l’Égypte ancienne, elle était Isis, la déesse ailée.

 

Entre le VIIIe et le Xe siècle apr. J.-C., les rabbins vont emprunter le mythe de Lilith aux civilisations anciennes pour expliquer la genèse, c’est-à-dire la création de la Terre et de l’homme. Lilith devient donc la première femme d’Adam. Dieu la créa en même temps qu’Adam avec la même terre d’argile, pour le servir. Mais très vite Lilith se rebelle. Elle veut être considérée comme l’égale d’Adam et ne veut plus être en dessous de lui lorsqu’ils font l’amour. Une violente dispute éclate, Adam la frappe. Elle invoque, alors, le nom de l’Éternel et des ailes lui poussent. Elle part de l’Eden, abandonne Adam. Devant les plaintes d’Adam, Dieu envoie trois anges la récupérer. Mais Lilith ne veut pas revenir et surtout ne veut pas se soumettre à Adam. Devant ce refus, les anges capitulent et passent un marché avec elle. Les anges lui donnent le pouvoir de tuer tous les enfants mâles jusqu’à la circoncision (environ 8 jours) et tous les enfants femelles jusqu’à 20 jours. En contrepartie, elle verra 100 de ses enfants mourir chaque jour et elle devra laisser les enfants vivre s’ils sont protégés par des amulettes au nom des trois anges. Le marché est accepté par les deux parties. C’est depuis ce jour qu’aux Enfers, 100 démons inférieurs meurent tous les jours.

Elle rencontre le démon Samaël ou Adam-Belial et l’épouse. Le couple s’installe dans la vallée de Jehanum (sud de Jérusalem). Rendue stérile par Dieu pour la punir, Lilith pousse Satan à pervertir Ève. Il se déguisera en serpent et possédera charnellement Ève. De cette union naîtra le premier être humain doté d’un nombril, Caïn qui, d’ailleurs, sera le premier homme à commettre un meurtre en tuant son frère Abel.

 

Les autres légendes de Lilith

 Dans la Zohar, qui est un ouvrage majeur de la Kabbale, écrit en araméen entre 1270 et 1280, on trouve deux Lilith :

  • La première est appelée Lilith la grande. C’est bien l’épouse de Samaël, qui contrôle 480 légions démoniaques. Elle est la femme de la dépravation. Mais elle a un petit côté sensible et sauve quelques enfants de la mort, notamment le fils d’un roi. C’est pourquoi elle est autorisée à venir sur Terre dès le crépuscule.
  • La seconde c’est Lilith la petite, épouse d’Asmodée, prince des ténèbres. Lilith règne sur le royaume des Enfers avec trois autres démones, Igrat, Mahalath et Nahemah.

Une autre légende parle de Lilith, une servante de Lucifer, le fils de Satan. Lilith obtient rapidement les faveurs de son maître et devient la première femme à obtenir le titre de démone. Lucifer la nomme maîtresse des succubes sur lesquelles elle règne. Mais Lilith en veut plus, elle veut contrôler les démons mâles qui sont sous la coupe de Lucifer. Ce dernier refuse et pour se venger, elle le trompe abondamment avec tout ce qui bouge. Pour se venger à son tour, Lucifer la trompera avec Ève, sa grande rivale. Cette légende est mise à mal par le fait que Lucifer est Satan. Les deux entités sont une même et unique entité. De plus, Lucifer n’est pas le fils de Satan, puisque Lucifer est Satan.

On dit aussi que Lilith monte sur Terre pour chercher des hommes jeunes et inexpérimentés pour les violer et les entraîner vers la débauche éternelle.

On dit que Lilith était bien la première femme d’Adam et qu’elle fut rejetée de l’Eden. Elle persuada le Malin d’aller tenter Ève avec le fruit du péché défendu.

Donc, Lilith est une démone dévoratrice d’enfants, manipulatrice, ayant une sexualité illimitée, reine des succubes et des vampires et tueuse d’hommes.

source : journal-d-une-demonologue.fr