Marylin Monroe , les ressentis étranges de son réalisateur

Kpgsaxjx4darslbz c5llpe eoq 252x297

Something's got to give' « Quelque chose doit craquer »
Impressions étranges ressenties par le metteur en scène George Cukor.



George Cukor, qui avait déjà fait tourner Marilyn Monroe dans' Le Milliardaire' deux ans plus tôt et qui avait à cette occasion vécu une mauvaise expérience, n'accepta qu'à contre-cœur de réaliser le film, avant même de commencer la première prise.

Interviewé par la télévision, peu de temps après le décès de Marilyn Monroe, il avait ressenti une impression étrange, était-ce un mauvais présage, que non seulement il ne souhaitait pas réaliser ce film mais encore que des événements inattendus allaient se produire mais il ne savaient pas lesquels.
Effectivement, le film fut inachevé et tourna au fiasco:. Cukor trouvait les dialogues fades; les absences répétées de l'actrice l'irritèrent. Puis survint la mort de l'actrice. 

Autre sujet plus connu:
La mort mystérieuse de l'actrice
Marilyn Monroe meurt dans la nuit du 4 au 5 août 1962. Près de cinq heures se sont écoulées entre l'heure estimée du décès et le coup de téléphone des Greenson, aux côtés de Mrs.

Murray et du docteur Engelberg, à la police.
Téléphoner à la police cinq heures après le décès de l'actrice parut suspect aux yeux des enquêteurs. D'habitude, le réflexe fut de téléphoner aussitôt aux services d'urgence.


Après enquête, le médecin légiste de Los Angeles notera sur son dossier : ' Suicide probable.' Sa mort ne sera jamais élucidée. Dès 1962, la thèse de l'homicide étant évoquée, incriminant le FBI ou la CIA.


#Soso
Source: reportage diffusé sur la chaîne France 2