Brûlé par un fantôme

59b9b63841f41 toole paule brulure fantome sept2017

Paul Toole, un guide touristique, se trouvait debout dans la pièce où le soldat Lee Davis avait été pendu pour meurtre en 1943 lorsqu'il a senti une forte douleur à la main

L'homme fait régulièrement visiter une célèbre prison aujourd'hui abandonnée à l'intérieur de laquelle les jumeaux Kray, des gangsters britanniques, ont été détenus. Un jour, alors qu'il se trouvait dans l'une des anciennes cellules de cet établissement, il a eu sa main « brûler par un fantôme ».

Paul Toole a subi cette sérieuse et mystérieuse blessure alors qu'il était debout dans la pièce de cette prison désaffectée où un soldat condamné avait passé ses dernières heures.

Il racontait l'histoire du soldat Lee Davis, qui a été pendu pour meurtre en 1943, quand il a ressenti une forte douleur à sa main gauche.

Il a ensuite regardé vers le bas pour voir ce qui pouvait lui provoquer une telle douleur. Il a précisé que cette douleur était semblable à une brûlure de cigarette qui venait de nul part.

Paul, âgé de 42 ans, a déclaré :

« C'était très bizarre. J'ai regardé vers le bas et, de nulle part, il y avait une grande marque rouge qui est apparue. »

« C'est un endroit vraiment bizarre là-bas. Je ressens toujours qu'il y a une présence étrange dans cette pièce. Je suis conscient qu'il y a beaucoup de gens qui ont trouvé la mort, après l'ouverture de la trappe, par pendaison. »

« Si quelqu'un m'avait dit il y a quatre ou cinq mois que quelque chose comme ça se produirait, je ne l'aurais pas cru. »

« Mais cela m'a vraiment ouvert les yeux sur ce qui se passe là-bas. Je crois vraiment dans le paranormal maintenant. »

L'incident effrayant s'est produit à la prison de Shepton Mallet situé dans le Somerset un après-midi le mois dernier lors d'une visite patrimoniale du site.

A cet endroit, de nombreuses exécutions ont eu lieu avant que la peine capitale ne soit abolie.

M. Davis était un homme américain âgé de 18 ans qui a été condamné par pendaison après avoir tué une femme et violé une autre.

Il aurait crié « Oh mon dieu, je vais mourir » quand il a vu la potence, avant de devenir hystérique.

Paul a raconté que c'est au moment où il a dit ces mots aux touristes qu'il a senti cette intense brûlure sur sa main.

Il a ajouté que la prison était souvent visitée les week-ends par un groupe d'enquêteurs spécialisé dans le domaine du paranormal. Ces derniers enregistrent régulièrement des voix et d'étranges sons autour de la prison.

Et Paul affirme que le week-end après que la brûlure est apparue sur sa main, une voix a été enregistrée. Celle-ci chuchotait son nom autour de la cellule de Davis.

« C'était vraiment génial - je n'ai pas bien dormi pendant quelques nuits après cela. »

« Ma femme a des sentiments mitigés à propos du paranormal. Mais ; elle m'arrête maintenant si j'essaie d'en parler à la maison - elle s'inquiète que je ramène quelque chose avec moi. »

La prison a été fermée en 2013. Depuis, des visites touristiques y sont autorisées.

Soso
Source : Mirror.co