Un chirurgien plastique est poursuivi par 40 patients qu'il a transformés en monstre.

Main resized 730x380 5c0be50414f2a 291885

Source : https://www.ayoyemonde.com

 

Un spécialiste en chirurgie plastique est poursuivi par des dizaines de ses patients qui affirment avoir été transformés en monstres après être passés sous son scalpel.

Le spécialiste nommé Wesley Murakami est accusé par 40 de ses patients de leur avoir injecté des doses excessives de "fillers", un produit qui vise notamment à augmenter le volume des lèvres, des pommettes, des joues et du menton, mais aussi pour effacer des cicatrices, augmenter la poitrine ou les fesses.

Les patients qui poursuivent Murakami prétendent que le spécialiste leur avait promis d'améliorer leur apparence et de traiter les traces laissées par l'acné sur leur visage, et ce, en échange de plusieurs centaines de dollars.

Inline resized 1024 5c0af322cc605 291885

Toutefois, les dommages occasionnés par les chirurgies du spécialiste sont si importants qu'aucun de ces patients n'arrivera à retrouver son apparence d'antan. Ainsi, plusieurs de ces clients ont expliqué avoir sombré dans la dépression.

Inline resized 1024 5c0af35ac2759 291885

Le docteur Murakami procédait à ses interventions dans une clinique située à Goiânia au Brésil.

Le "fillers" qu'il utilisait sur ses patients était du Metacryl, un produit qui est considéré comme étant très dangereux par les différentes cliniques cosmétiques au Royaume-Uni.

Inline resized 1024 5c0af53914c0a 291885

Quelques patients ont accepté de partager des photos d'eux avant et après l'opération afin de démontrer à quel point ils avaient été dévisagés. Ceux-ci espéraient que leurs photos puissent convaincre les autorités d'agir.

Parmi les nombreuses victimes du docteur Murakami, on y retrouve notamment un patient nommé Alexandre Garzo qui avait déjà poursuivi le spécialiste pour une somme de près de 2000 dollars US. Or, le patient explique n'avoir jamais reçu le montant qu'il réclamait.

L'homme a expliqué que pendant plusieurs années, il n'arrivait même pas à trouver le courage de voir son propre reflet dans un miroir. Ce n'est que tout récemment que Garzo est enfin parvenu à faire face à son visage.

arzo avait subi une intervention par le docteur Murakami en 2014, car il souhaitait faire disparaître les traces laissées par l'acné sur son visage alors qu'il était adolescent.

Alors que Garzo souhaitait seulement faire disparaître les marques sur son visage, l'homme a découvert avec horreur que le docteur Murakami avait injecté des quantités inimaginables de "fillers" dans son visage, le dévisageant ainsi.

Une autre patiente du docteur Murakami, une femme de 28 ans qui désire demeurer anonyme, explique qu'elle a payé pour une intervention de plus de 1000 dollars afin de faire disparaître des rougeurs au visage. L'opération d'un jour l'aura dévisagé à jamais, la poussant presque au suicide.

Sinon, une autre personne qui poursuit le docteur a confié que celui-ci l'avait convaincue des bienfaits d'une procédure qui lui redonnerait un air de jeunesse. Or, suite à l'intervention, la personne en question n'a plus jamais été en mesure de se reconnaître dans le miroir.

Selon le Conseil médical di Brésil, le Metacryl devait être utilisé uniquement lors de prescriptions faites par des spécialistes et les injections de ce produit devraient se limiter à 5 ml.

Bien qu'on ignore les quantités qui ont été injectées dans les visages des patients qui poursuivent le docteur, les résultats laissent deviner que le spécialiste a considérablement dépassé les dosages qui étaient recommandés.