La Chine vendra ses premiers chatons clonés à partir de mars 2019 !

9981 3 768x432

Source : https://www.ulyces.co

 

2019 sera l’an­née où les êtres humains pour­ront s’of­frir leurs premiers chats clonés. Enfin, en Chine en tout cas. Le Global Post rappor­tait le 25 décembre que l’en­tre­prise Sino­gene, basée à Pékin, mettra sur le marché ses premiers chatons issus du clonage à partir de mars 2019. Le porte-parole de la société de biotech, Zhao Jian­ping, explique que Sino­gene recourt à la même tech­no­lo­gie qui a conduit au clonage de la brebis Dolly, il y a 20 ans.

Mais ici, le but n’est pas de faire avan­cer la recherche scien­ti­fique. Sino­gene cherche plutôt à profi­ter de l’es­sor du marché des animaux domes­tiques en Chine en commer­cia­li­sant ses clones tout mignons. L’en­tre­prise propose égale­ment aux clients de cloner leur animal exis­tant pour lui donner une nouvelle vie après sa mort – du moins aux yeux de son proprié­taire humain. Le procédé demande entre six et dix mois moyen­nant la somme de 380 000 yuans (près de 50 000 euros).

« Même s’ils ne sont pas tota­le­ment iden­tiques à l’ani­mal origi­nal, les clones présentent un grand attrait émotion­nel pour leurs proprié­taires », explique Zhao Jian­ping. En 2018, le marché des animaux de compa­gnie en Chine devrait dépas­ser les 21 milliards d’eu­ros, et il bondit en moyenne de 27 % chaque année. On comprend aisé­ment pourquoi Sino­gene veut lancer son attaque des clones.