[Témoignage] Une séance de spiritisme qui a dégénéré !

26219788 764925250365396 1117121050861999061 n

Cette séance de spiritisme qui a dégénéré:

«Une fois avec une amie, on a fait une séance de ouija chez elle, avec sa mère. On l'avait fabriqué nous même avec une feuille de papier et un verre. 
On est de grande fans du paranormal et on adore se faire un peu peur.
C'était pas la première fois qu'on y jouait et à chaque fois, hormis le verre qui tourne en rond sur la planche, rien de bien méchant. 
Ayant une grande confiance l'une en l'autre, on savait que le mouvement du verre ne venait pas de l'une de nous.
En soi, c'est déjà flippant mais c'était rien comparé à cette fois là.

Normalement, pour terminer la séance il faut briser le culot du verre, ce que nous faisions à chaque fois. 
Ce jour là, on a mal cassé le verre et le culot ne s'est pas cassé.
On n'y a pas prêté plus attention que ça. Un peu plus tard dans la soirée, mon amie a commencé à se comporter bizarrement (fixer les murs, se taper la tête...) en disant des trucs louches comme "je dois le faire" et le regard intense qui va avec. Puis, au bout d'un moment, elle va dans la cuisine et attrape un long couteau et reviens nous voir en jouant avec (elle le lançait en l'air, le faisait tourner sur la table basse).
On croyait qu'elle nous faisait une blague mais on n'était pas super rassurées avec sa mère.
On essayait de lui faire comprendre mais elle continuait son comportement bizarre.

Mieux, quand on l’appelait par son prénom, elle nous disait: "ce n'est pas mon prénom, celle que vous cherchez est là mais ce n'est pas elle qui parle". 
À partir de là, j'ai vraiment flippé et je savais absolument pas quoi faire.
Ça a continué pendant une heure et elle a fini par nous dire qu'elle était fatiguée et elle est partie se coucher. 
Une demie-heure plus tard, on l'entend appeler sa mère, un peu paniquée.
Du coup, on part dans la chambre et elle était dans son lit, complètement perdue. Elle se souvenait de rien et ne comprenait pas comment elle avait atterri là.
Elle était totalement paniquée. 
On n'a jamais su ce qu'il s'était passé et je ne pense pas vouloir le savoir. 
Autant vous dire que je n'ai plus jamais touché à un ouija.»

#Cha