Lorraine Warren se confie.

19756597 681484742042781 8975188970842206903 n

Lorraine Warren n'a pas à aller au cinéma pour voir des histoires de fantômes, elle les vit. Parallèlement à son défunt mari, le démonologue Ed Warren, la voyante Lorraine a enquêté sur certaines des plus célèbres et infames scènes paranormales.

Ses cas les plus notables ont inspiré beaucoup de films effrayants, y compris en 1979 "The Amityville Horror" (ainsi que le remake de 2005) et "The Conjuring". À San Francisco, Yahoo Movies a récemment eu la chance de parler avec L.Warren, maintenant âgé de 86 ans. 
Nous demandons à L.Warren comment le cas de 1971 de la famille Perron à Harrisville, Rhode Island, qui a inspiré "The Conjuring", se compare à l'horreur que la famille Lutz a vécue à Amityville, à New York, au milieu des années 70.

L.Warren rit instinctivement, comme s'il n'y avait aucune comparaison. [Relatif: 'My Amityville Horror' explore la maison de l'enfer avec un ancien résident] "Amityville était horrible, chérie. C'était vraiment horrible", a déclaré Warren. "Cela nous a bien suivis directement à travers le pays. Je n'aimerais même pas en parler. Je ne retournerai jamais à la maison d'Amityville.

Vous ne savez pas combien cela ma poursuivie. De toute carrière, c'est le seul". 

La carrière de L.Warren est en effet longue, car elle et Ed ont fondé la New England Society for Psychic Research en 1952 et ont plus de 4 000 cas dans leurs dossiers. Donc, quand Warren dit que la maison Amityville est la maison hantée où elle ne reviendra pas, il est évident que quelque chose de terrifiant s'est passé là-bas.