La croix de Ankh ( lacroix de la vie )

Croix de vie temple d horus a edfou

L' Ankh apparaît fréquemment sur les peintures des tombes ou dans les autres arts Égyptiens, souvent au bout des doigts d'un dieu ou d'une déesse dans des images qui représentent les divinités de l'au-delà, conférant le don de la vie sur la momie du défunt, ce qu'on pensait symboliser l'acte de conception.

 

L'ankh était l'un des symboles les plus sacrés des Egyptiens. 


De plus, une croix de ankh était souvent portée par les Égyptiens comme une amulette, soit seule, soit en connexion avec deux autres hiéroglyphes qui signifient "force" et "santé".
Les miroirs en métal martelé étaient aussi souvent fabriqué avec la forme de l'ankh, que ce soit pour des raisons décoratives ou pour symboliser une vue perçue dans un autre monde.

 

L'ankh n'était presque jamais fabriquée en argent ; en tant que symbole du soleil, les Égyptiens fabriquaient presque invariablement des exemples importants (pour les tombes ou dans d'autres finalités) à partir du métal qu'ils associaient le plus avec le soleil, l'or. 


Un métal semblable tel que le cuivre, poli avec un éclat élevé, était également parfois utilisé.

La croix de vie a été associée à la vie éternelle et la régénération – le signe ankh est souvent tenu par les dieux. 
Aujourd’hui, il est souvent porté par les gens comme un signe de vie et de sagesse spirituelle. 
L’ankh est associé aux deux éléments indispensables à la vie: l’eau et l’air.

 

#Soso
Article proposé par Charlène.