Le château d'eau qui a inspiré Stephen King pour le film "Ça" !

Bifrost 80 stephen king illustration

La sortie de "Ça", adaptation cinématographique du best-seller de Stephen King, est l'occasion rêvée de faire une rapide incursion dans les lieux qui ont inspiré l'écrivain.

Né en 1947 à Portland, la plus grande ville du Maine, Stephen King se lance dans des études d’anglais et de littérature et se destine à l'enseignement. La sortie de son premier roman, "Carrie" , en 1974, en décidera autrement : le succès est immédiat, et l’Amérique découvre alors le plus grand écrivain d’horreur de la seconde moitié du XXe siècle.

Si le film d'Andrés Muschietti a été pour partie tourné au Canada, Stephen King a lui toujours été attaché à sa région natale, le Maine (États-Unis). À tel point qu’il y vit encore aujourd’hui et qu’il y situe l’action de la plupart de ses livres.

 

Le château d'eau de "Ça" (Bangor, Maine, USA)

 

Inutile de chercher Derry, où sévit Grippe-Sou (Pennywise), sur une carte du Maine : ce nom est né en 1986 sous la plume de l'écrivain.

Mais si le monstre mangeur d'enfants qui hante les égoûts est fictif, la ville, elle, existe bien. Stephen King s'est tout simplement inspiré de Bangor, où il habite toujours. Il écrivit une grande partie du roman sur un petit banc situé en face du château d’eau de la ville de Bangor, qui lui inspira toutes les scènes se déroulant dans les égouts (avec la mystérieuse araignée géante qui en traumatisa plus d’un).

Le château d’eau est toujours en fonctionnement. Il vous suffira d’aller sur Thomas Hill Road pour le découvrir : là, vous n’aurez plus qu’à vous asseoir face à lui et à frissonner…

Vous pourrez ensuite marcher jusqu’à l’intersection de Union Street et Jackson Street, à 200 mètres de là : vous y découvrirez une grille fermant une bouche d’égout.

C’est celle-ci qui inspira l’écrivain pour la première scène d’apparition du clown tueur. N'espérez pas, en revanche, y croiser Bill Skarsgård dans son costume de clown : les plans extérieurs du film ont été tournés pour une bonne partie à Port Hope, dans l’Ontario (Canada), qui avait pour l'occasion revêtu la bannière étoilée.

#Soso

Source : Raymond H. Folger Library (université du Maine), 5729 Fogler Library, Orono,Maine
Source: lonelyplanet

Article proposé par #Kelly